Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
A la uneActualité

3D_AFRICA_MAKER Mettre la 3D à la portée de la jeunesse africaine

3D_AFRICA_MAKER est un concept initié par NETINFO, école Africaine de 3D, et co-développé avec l’Afrique C’est Chic World et Africa In Colors dans le cadre du projet «3D4Africa». Objectif : promouvoir la 3D sur le continent, pour trouver des solutions aux problèmes africains auxquels est ou sera confronté post COVID-19. A fortiori, un vecteur de création d’emplois.
NETINFO, école Africaine de 3D, en partenariat avec l’Afrique C’est Chic World et Africa In Colors dans le cadre du projet «3D4Africa», lance une opération inédite : 3D_AFRICA_MAKER, un boot camp en ligne qui se déroulera du 24 au 27 juin.
6 pays à travers l’Afrique
 » 3D_AFRICA_MAKER  sera mis en œuvre en partenariat avec des entreprises, des écoles et des universités créatives et technologiques de 6 pays à travers l’Afrique, dans le but d’utiliser la puissance de la conception 3D pour trouver des solutions aux problèmes africains auxquels est ou sera confronté post COVID-19, indique les organisateurs. Des idées vont émerger au cours de ce boot camp, ne serviront pas seulement les communautés des 6 pays, mais seront également portées à l’attention de nombreux autres pays à travers l’Afrique. »

Le concept, qui cible les jeunes de 18 à 30 ans, une sélection, dans chaque pays, de 40 à 50 jeunes qui assisteront aux activités de formation et aux webinaires professionnels dont 9 jeunes regroupés en 3 équipes qui vont concourir à la compétition, une seule équipe par pays remportera l’intégralité du concours, donc 18 jeunes talents qui seront accompagnés et pris en charge par 3D_AFRICA_MAKER durant 3 mois pour la finalisation de leurs prototypes.

Les 6  pays concernés : la Tunisie, le Sénégal, le Rwanda, la RD Congo, le Togo, le Mali. Un boot camp composé 3 activités principales : un concours de conception 3D; des Webinaires; des sessions de formation et de coaching technique.
« La vie après le COVID ne sera plus la même, des mesures sont nécessaires pour répondre au besoin de créer des emplois et relancer les économies, poursuivent les promoteurs de l’opération. L’Afrique compte déjà un taux de chômage élevé, et durant cette pandémie, ce taux risque de doubler. 3D_AFRICA_MAKER  est la première phase de notre projet panafricain, 3D4Africa, dont l’objectif est de doter les jeunes africains d’outils, de connaissances et des compétences nécessaires qui les pousseront à créer des emplois ou à accéder à des emplois sur le marché des industries créatives et numériques notamment dans le secteur de la 3D. En tant qu’entrepreneurs créatifs et experts en technologies 3D, nous sommes convaincus que nous pouvons apporter une solution à l’Afrique et aux africains en les dotant de connaissances, de compétences et d’aptitudes à maîtriser la 3D pour trouver et résoudre les problèmes de notre continent et des communautés locales, ce qui , par conséquent, pourra générer des emplois et des revenus pour eux et leurs pays. Avec notre projet 3D_AFRICA_MAKER, nous espérons franchir une étape importante, car ce sera la première fois qu’une telle initiative est lancée à l’échelle du continent. »
 » Notre mission est d’avoir un marché commun qui tire profit du potentiel de 3D « Thinking and Making » pour trouver des solutions africaines à des problèmes africains. »
En attendant, à partir de cette première édition de 3D_AFRICA_MAKER, une enquête est prévue, réalisée à partir d’un questionnaire, afin de constituer une base de données des acteurs de la 3D avec ces 6 pays puis évoluera à 12 pays en un an.
« Notre vision est d’unir le continent africain en sensibilisant à la création et à la fabrication en 3D, qui est la base de l’industrie 4.0, et en équipant,  en éduquant la jeunesse africaine avec des connaissances, des compétences, des outils et un savoir faire 3D. Notre mission est d’avoir un marché commun qui tire profit du potentiel de 3D « Thinking and Making » pour trouver des solutions africaines à des problèmes africains. »