Agrobusiness : un potentiel encore inexploité ? Alors que les Assemblées annuelles 2017 de la BAD se sont déroulées à Ahmedabad, en Inde, en mai dernier, sous le thème « Transformer l’agriculture pour créer de la richesse en Afrique », l'heure d'une véritable valorisation du potentiel agricole africain a-t-elle enfin sonnée ?  Qui sont les nouveaux acteurs de l’agrobusiness ? Quels sont les mécanismes de financement qui semblent changer la donne ? Et quid des innovations technologiques qui facilitent cette économie verte ? Entre modèle marocain, cacao ivoirien et programmes étatiques prometteurs, découvrez notre dossier du mois : « l’Agrobusiness : un potentiel encore inexploité ? ».

Le dossier du mois

« L’Afrique peut nourrir la planète à condition de mettre en place les mesures structurelles indispensables »

Interview de Charlotte Libog, fondatice de la plateforme « Afrique Grenier du Monde »
 Propos recueillis par DBM.

Le dossier du mois

Agro-business : Nouvelles technologies et financements innovants, de nouvelles opportunités

L’heure de la révolution verte a-t-elle sonnée en Afrique ?  Nouvelles technologies et mécanismes de financement innovants semblent offrir de nouvelles opportunités pour une plus grande valorisation du potentiel agricole sur le continent. D’autant qu’il y a urgence : la sécheresse qui sévit en Afrique de l’Est menace de plonger  17 millions de personnes dans l’insécurité alimentaire.

Le dossier du mois

Agrobusiness : Champions africains vs multinationales

OCP, Rouiba, Agrisatch, Olam… De plus en plus d’acteurs africains essaiment dans le secteur de l’agriculture en Afrique. Et ils rivalisent avec les groupes internationaux.

Le dossier du mois

Plan Maroc Vert : un modèle à dupliquer ?

En avril dernier, se tenaient les neuvièmes assises de l’agriculture, à Meknès, au Maroc. L’occasion pour le pays hôte de dresser le bilan du Plan Maroc Vert (PMV), lancé en 2008.
Par Lilia Ayari

Le dossier du mois

Reportage Le Made in Cote d’Ivoire en vogue

Premier producteur mondial de cacao, la Côte d’Ivoire a mis plus de quarante ans à proposer de tablettes et autres produits à base de chocolat entièrement fabriqués dans le pays. Mais c’est aujourd’hui le cas. Et pas seulement pour le chocolat. Reportage à Abidjan.


Agrobusiness : un potentiel encore inexploité ? Alors que les Assemblées annuelles 2017 de la BAD se sont déroulées à Ahmedabad, en Inde, en mai dernier, sous le thème « Transformer l’agriculture pour créer de la richesse en Afrique », l'heure d'une véritable valorisation du potentiel agricole africain a-t-elle enfin sonnée ?  Qui sont les nouveaux acteurs de l’agrobusiness ? Quels sont les mécanismes de financement qui semblent changer la donne ? Et quid des innovations technologiques qui facilitent cette économie verte ? Entre modèle marocain, cacao ivoirien et programmes étatiques prometteurs, découvrez notre dossier du mois : « l’Agrobusiness : un potentiel encore inexploité ? »

Le dossier du mois

Élections France, Quel avenir pour les relations franco-africaines ?

Si le mandat de François Hollande s’est traduit, à défaut d’une rupture, par un retour du gendarme français en Afrique, quid des années à venir ? L’Afrique a été peu présente dans la campagne, même si elle est toutefois évoquée dans les programmes. Certains ont même fait le déplacement sur le continent. Alors continuité ou renouveau ?

Le dossier du mois

L’Afrique peu présente dans la campagne, mais dans les coulisses…

Immigration, chômage, islam, sécurité… Autant de thèmes qui auront marqué la campagne. L’Afrique en revanche, n’aura pas été au cœur des débats. Et pourtant, dans les coulisses, certaines traditions bien françaises n’auront pas été rompues.

Le dossier du mois

Les élections en France suivies de près par les anglophones d’Afrique

Longtemps surclassée par les autres puissances dans les pays anglophones en Afrique, la France veut désormais gagner du terrain en se basant sur une diplomatie agissante. De l’économie en passant par la formation militaire, tous les secteurs d’activité sont, de plus en plus, mis à contribution. Et certains pays anglophones à l’instar du Ghana attendent beaucoup du nouvel occupant de

Le dossier du mois

« Il y a un malaise des sociétés civiles africaines sur l’action politique de la France » – Pierre De Gaétan Njikam Mouliom

Depuis cinq ans, Pierre De Gaétan Njikam Mouliom, adjoint au maire de Bordeaux en charge des partenariats avec l’Afrique subsaharienne, organise les Journées nationales des diasporas Africaines à Bordeaux. Au-delà de mettre le projecteur sur les talents des diasporas, les JNDA invitent à repenser les relations franco-africaines. A quelques jours de l’élection présidentielle, nous l’avons interrogé sur l’avenir de la

Le dossier du mois

Élections France, Pour qui vote l’Afrique ?

Tout changement de locataire à l’Élysée a des incidences en Afrique. Aussi c’est avec un vif intérêt que dans les coulisses des palais, l’élection 2017 est suivie. Chacun ayant son favori…

Agrobusiness : un potentiel encore inexploité ? Alors que les Assemblées annuelles 2017 de la BAD se sont déroulées à Ahmedabad, en Inde, en mai dernier, sous le thème « Transformer l’agriculture pour créer de la richesse en Afrique », l'heure d'une véritable valorisation du potentiel agricole africain a-t-elle enfin sonnée ?  Qui sont les nouveaux acteurs de l’agrobusiness ? Quels sont les mécanismes de financement qui semblent changer la donne ? Et quid des innovations technologiques qui facilitent cette économie verte ? Entre modèle marocain, cacao ivoirien et programmes étatiques prometteurs, découvrez notre dossier du mois : « l’Agrobusiness : un potentiel encore inexploité ? »

Le dossier du mois

FAGACE : un fonds de garantie pour 14 états membres

La route du développement passe indéniablement par le financement des projets. Fort de ce constat, les Etats africains continuent de mutualiser leurs efforts à travers des institutions régionales, et ce afin de garantir les financements. A l’instar du Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE), créé il y une quarantaine d’années pour servir de fonds de garantie aux

Le dossier du mois

« Permettre aux capitaux africains de se mobiliser en Afrique » – Alain Lenoir, Président FSF.

Pour les pays africains, la mobilisation des financements reste un défi majeur. Au regard de l’envergure des besoins, couplée au contexte de tension des finances publiques des Etats, il est nécessaire de mobiliser les capitaux africains sur le sol africain, pense Alain  Lenoir, président du conseil d’administration de la Finance Sans Frontière (FSF) et conseiller spécial du président du Club

Le dossier du mois

L’UA veut relever le défi du financement des infrastructures

Les besoins en financement des infrastructures sont immenses en Afrique, malgré un rythme soutenu de croissance depuis quelques décennies. Désormais, plusieurs approches sont à l’étude afin de mobiliser les financements à travers une nouvelle orientation du Plan d’action prioritaire du programme de développement des infrastructures en Afrique (PAP/PIDA) de l’Union africaine.

Le dossier du mois

Interview Abdou Cissé, « Franc CFA : nous n’avons pas à sortir d’une monnaie qui nous appartient, nous avons juste besoin de flexibilité »

Abdou Cissé,  expert en actuariat et finance, spécialiste de la Bancassurance, directeur général du cabinet Cisco consulting (Conseil-Audit-Services en actuariat et finance) dédié spécifiquement aux évolutions des systèmes économiques et financiers du continent africain, revient sur le débat autour du Franc CFA. Avec une approche plutôt inhabituelle… Pour lui il s’agit avant tout de dépassionner le débat et de le

Le dossier du mois

Le CFA ou l’autonomie financière africaine en question

Créé il y a un peu plus de 70 ans, le CFA est aujourd’hui l’un des objets de discorde les plus virulents sur le continent noir : car à comparer les pays CFA à leurs voisins anglophones – qui jouissent d’une relative liberté monétaire comme le Ghana ou le Nigeria – l’équation peut paraître déséquilibrée. Ainsi, des oppositions se sont créées

Spécial présidentielles : quelles relations entre la France et l’Afrique ?

Alors que les présidentielles françaises s’achèvent le 07 mai prochain, quel bilan tirer du dernier mandat du président Hollande ? Et que peut-on espérer de l’avenir ? Regard des candidats sur le continent, leur perception depuis l’étranger, perspective économique, influence militaire, diaspora… En d’autres termes, comment l’Afrique, pourtant centrale pour la France, a-t-elle pu ou non s’inviter dans le débat électoral ? « Les relations entre la France et l’Afrique », voici le dossier du mois.

Le dossier du mois

Afrique du Sud: le préfinancement du solaire

L’utilisation de l’énergie solaire comme alternative à l’électricité se répand dans les quartiers pauvres et dans les zones rurales africaines. Mais le solaire s’intéresse aussi aux zones urbaines, en ciblant les propriétaires de biens immobiliers et commerciaux par un système de préfinancement. Retour sur un business plan encore en devenir avec l’exemple sud-africain.

Le dossier du mois

« Nous travaillons à la valorisation des énergies renouvelables » – Yamako Soungalo Soulama

Le Centre Écologique Albert Schweitzer du Burkina Faso (CEAS-Burkina) œuvre dans le domaine des énergies renouvelables à travers son département « recherche, action et innovation. » Nous avons rencontré l’Assistant en charge de l’Innovation Technique de ce département, Yamako Soungalo Soulama, qui évoque les projets en cours et détaille leurs sources de financements. Interview.

Le dossier du mois

Togo : comment financer un taux d’électrification acceptable ?

Malgré l’énorme potentiel énergétique dont dispose le Togo, une bonne majorité de sa population souffre d’un manque accru en électricité. La demande devenant très croissante, et conscientes du rôle inaliénable de l’énergie électrique pour l’économie et le bien-être social, les autorités togolaises ont mis en place plusieurs projets « micro et macro » énergétiques pour faire changer la donne.
L’électrification au Togo est

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire : des appels d’offre pour l’énergie renouvelable

Trop longtemps non promue, l’énergie renouvelable rentre peu à peu dans le processus décisionnel des autorités ivoiriennes – et séduit de solides investisseurs – malgré des difficultés de financement encore trop prégnantes.

Le dossier du mois

L’IAER : un exemple de coopération Nord-Sud

Malgré son énorme potentiel énergétique, le continent africain manque de financements pour investir dans le secteur des énergies renouvelables. Pour pallier à cela, l’initiative africaine pour les énergies renouvelables (IAER), lancée en décembre 2015, a reçu l’adhésion des partenaires techniques et financiers à la COP 22 au Maroc.

Financements : l'Afrique est-elle souveraine ?  Pour l’Afrique, et plus spécifiquement à l’Ouest, la mobilisation des capitaux sur le continent reste un défi majeur. Si les dispositifs ne manquent pas – qu’ils s’opèrent par les états, les institutions, les fonds, les banques centrales, les coopérations sud-sud, voire même via le secteur privé- nombres jugent les ressources encore trop conditionnelles. Idem pour le franc CFA, dont l’arrimage à l’euro pose pour certains la question de l'indépendance monétaire… En d’autres termes, les états africains sont-ils souverains financièrement ? Ou du moins autonomes ? « Financements : l’Afrique est-elle souveraine ? », voici le dossier du mois.

Le dossier du mois

« L’Afrique doit répondre aux besoins de productions audiovisuelles de qualité » – Ardiouma Soma

La 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) est prévue du 24 février au 4 mars 2017, sur le thème « Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel. » A un mois du début de l’événement, le Délégué général Ardiouma Soma fait le point sur l’organisation du Festival, et ce à l’heure du numérique.

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire, la TNT ouvre l’espace audiovisuel

La RTI, le groupe de média de l’État ivoirien, ne sera plus seule sur l’espace audiovisuel national. La nouvelle libéralisation du secteur ouvre cette année la filière à de nouveaux diffuseurs, et ce grâce à la TNT. Reste aux investisseurs et publicitaires à trouver leurs places dans un marché encore très jeune et peu dimensionné.  

Le dossier du mois

Commission Africaine de l’Audiovisuel et du Cinéma : Sommes-nous prêts?

Les Ministres de la Culture, de la Jeunesse et des Sports des États membres de l’Union Africaine ont créé, le 17 juin 2016 à Addis-Abeba en Éthiopie, la tant attendue Commission Africaine de l’Audiovisuel et du Cinéma (CAAC).

Le dossier du mois

Nollywood : à la conquête du marché francophone

Nollywood est en termes de volume la deuxième industrie cinématographique au monde après le Bollywood indien. Le secteur, qui valait 1,4% du PIB 2014 du Nigéria, est devenu au fil des années une véritable mine d’or. Aujourd’hui, Nollywood dépasse ses frontières natales pour faire référence à une production continentale, certes anglophone, mais qui vise de nouveaux marchés.

Le dossier du mois

« Créer du contenu inédit, exclusif, et local » – Tonjé Bakang, fondateur d’Afrostream

Tonjé Bakang est le fondateur de la plateforme Afrostream, un service de vidéo à la demande (VOD) qui propose exclusivement du contenu « afro. » Des films et des séries – sur un média social qui a pour partenaire la chaîne française TF1. Aujourd’hui, la start-up compte quinze employés et espère se frayer une place de choix sur un marché audiovisuel africain

Le dossier du mois

Togo : les « voice-over » prennent le pas sur l’original

Les studios de réalisation de film au Togo, à défaut d’avoir les moyens pour tourner des films originaux, se livrent depuis quelques années déjà à la traduction en langues locales des productions « Ibo. » Ces dernières qui ont toujours intéressé le public togolais sont devenues encore plus populaires avec les « voice-over. » Mais si les traductions se vendent mieux, elles font tomber

L'editorial

Cinémas d´Afrique, à quand la fin des « vieux » problèmes ?

Les mois de janvier et février demeurent comme les plus décisifs dans la découverte des films dits d´Afrique – qui, malgré une visibilité internationale, continuent d’achopper sur les mêmes problèmes : un financement largement dépendant du Nord et une diffusion continentale à réorganiser.


« Indépendance énergétique : quels financements pour l'Afrique ? » 

Défi majeur pour le continent, l'indépendance énergétique est au cœur des politiques de l'émergence. Qu'il s'agisse des ENR ou des énergies fossiles, comment l'Afrique finance-t-elle son énergie : coopération nord/sud ? Projets interrégionaux ? Partenariats publics/privés ? A l'heure du premier Forum ANA « Connectons l’Afrique » sur le thème de l'Energie - et qui se tiendra en Tunisie en mai prochain - retour sur les différents modes de financements énergétiques.

Nord-Sud

« L’Afrique a tout pour réussir le pari de l’intégration régionale » – Marie Chantal Uwitonze

Directrice de MACH Consulting – cabinet de conseil spécialisé en relations UE-Afrique et ACP-UE – Marie Chantal Uwitonze a travaillé plus de 10 ans dans les plus grandes organisations internationales (PNUD, Parlement Européen…) Convaincue que la réussite du continent passe par l’intégration régionale, elle préside aujourd’hui l’African Diaspora Network in Europe (ADNE). Interview.

Le dossier du mois

Kenya: l’Afrique de l’Est vers l’union politique

Grâce à une certaine prospérité économique, la troisième génération des dirigeants de l’Afrique de l’Est s’oriente vers une union politique – afin de réaliser les rêves des grands hommes d’État et des pères de l’Afrique libre.

Le dossier du mois

L’intégration en Afrique de l’Est : choix ou nécessité?

Selon le Rapport sur l’Index de l’Intégration Régionale en Afrique (ARII 2016), de toutes les Communautés Economiques Régionales, la Communauté de l’Afrique de l’Est est la région la plus intégrée. La CAE envisage maintenant de jouer un rôle non économique dans la région, et ce pour la stabilité régionale, car tous les Etats membres sont confrontés à des difficultés politiques

Reportages

L’Union du Maghreb Arabe, une organisation qui peine à démarrer

Les Etats du Maghreb partagent de nombreuses similarités. On pourrait légitimement s’attendre à ce qu’ils mettent donc en place des mécanismes de coopérations poussés afin d’améliorer leurs échanges économiques. Sauf que la réalité est tout autre et l’Union du Maghreb Arabe (UMA), qui rassemble l’Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc et Tunisie, patine.

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire – L’intégration régionale par les routes

Dans le cadre communautaire de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), les transporteurs et opérateurs économiques de la filière bétail mettent tout en œuvre pour créer les conditions de l’intégration régionale. Reportage à la Gare STC de Abidjan-Treichville, où les bus sont estampillés de la mention « libre circulation. »

Reportages

Togo-Ghana : L’intégration par la pêche

Entouré par deux pays côtiers, notamment le Ghana à l’ouest et le Bénin à l’est, le Togo possède environ 50 kilomètres de côte. Là, chaque jour, de nombreux pêcheurs pour la plupart des ghanéens et togolais prennent la mer.  Cette collaboration entres les pêcheurs des deux pays illustre l’intégration régionale tant recherchée, du moins dans le secteur de la pêche


L’audiovisuel panafricain : un nouveau modèle économique ?

Alors que la TNT est attendue dès cette année dans de nombreux pays et que le déploiement de la 4G est en cours, l'audiovisuel panafricain pourrait bientôt connaître une révolution. Mais dans un secteur où les modèles économiques tardent à se trouver - faute d'annonceurs et d'infrastructures opérantes à l’échelle continentale - quelles sont les initiatives qui marchent vraiment ? Comment se financent-elles et d’où proviennent les succès ? Entre le « Fespaco », les services de vidéos à la demande, le doublage des productions de Nollywood, ou encore la récente Commission africaine de l’audiovisuel et du cinéma (AACC), voici notre dossier du mois.

Le dossier du mois

Nicaise Moulombi – « Il faut aller vers un nouvel modèle économique »

Nicaise Moulombi, président du réseau des organisations de la société civile pour l’économie verte en Afrique centrale (ROSCEVAC) a pris part aux travaux de la Cop 22 à Marrakech, au Maroc. Il nous livre dans cet entretien ses regrets, sa déception, mais aussi ses espoirs dans le combat mondial  contre les changements climatiques. Interview.

Le dossier du mois

ENTRETIEN ABDOULAYE TOURE, INGENIEUR : « L’économie verte est l’avenir de l’Afrique. »

Après une participation à la Cop 22 où il a décroché un titre « honorifique » pour son apport à la réduction de la dégradation des écosystèmes et à la préservation de la santé des femmes du monde rural, Abdoulaye Touré est un homme heureux. Heureux d’avoir enrichi sa palette de connaissances pour mieux servir la cause du monde rural, monde pour

Le dossier du mois

Togo : Le solaire pour résorber la crise énergétique

Le Togo subit ces derniers mois un déficit énergétique. Dans plusieurs villes de l’intérieur du pays, et même en pleine capitale, la suspension de la fourniture de l’électricité est fréquente, parfois sur de longues durées. Alors que Lomé ne produit que moins de la moitié de ses besoins énergétiques, et que ses fournisseurs historiques (Nigéria et Ghana) connaissent leurs propres

Le dossier du mois

« Le Burkina est le premier pays à avoir élaboré son Plan national d’adaptation aux changements climatiques »

Avec une  délégation de 164 personnes, Le Burkina Faso a défendu ses intérêts lors de la COP 22, notamment en matière de financement.  Le point de la participation de ce pays sahélien avec le Directeur du Partenariat et de la coordination des conventions Internationales en matière d’environnement, Joël Korahiré.

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire : sortir de la crise grâce à l’agriculture verte.

La ville de Korhogo a su se sortir plus que d’autres de la crise que le pays a connue pendant dix ans. En 2002, alors que la rébellion en prend possession, la capitale du nord ivoirien  ne présente pas un visage reluisant. Dix ans plus tard pourtant, Korhogo renaît de ses cendres, et ce grâce à son économie verte. Reportage.


L’intégration régionale : un défi pour l’Afrique

Si l’Afrique cherche de plus en plus à parler d’une seule voix lors des grands rendez-vous internationaux, qu’en est-il de sa dynamique d’intégration régionale ? Véritable défi tant économique que politique, elle connaît des destins contrastés selon les différents acteurs et les zones géopolitiques concernées (Est, Ouest, CEDEAO, UMA…) L’Afrique de l’Ouest peut-elle s’inspirer du modèle de l’Est ? Et si oui, quels sont les principaux freins et enjeux pour une intégration régionale réussie ? Entre diasporas, secteur privé, initiatives nationales et internationales, voici le dossier du mois.

Le dossier du mois

Gabon : prolifération des cliniques privées

Le nombre de cliniques privées au Gabon, notamment dans la capitale Libreville accroit chaque jour. Ces structures de santé sont parfois créées sans le respect des normes en vigueur dans le pays. En 2014, une opération coup de poing organisée par l’administration en charge du contrôle de ce secteur vital a conduit à la fermeture de 30 centres privés de

Le dossier du mois

DAOUDA NDIAYE « Seuls les africains sont capables d’éliminer le paludisme du continent ».

Et si le vaccin du paludisme est en passe d’être trouvé ? Et si personne n’allait plus mourir du paludisme ? Le rêve est permis après les avancées significatives faites dans la lutte contre ce fléau. Parmi ces avancées, il y a la découverte de l’outil de test de diagnostic rapide (TDR) du paludisme appelé « Illumigène Malaria » qui porte l’empreinte du scientifique

Le dossier du mois

Reportage Côte d’Ivoire La médecine traditionnelle, une alternative ?

L’Etat de Côte d’Ivoire a décidé de prendre en compte la médecine traditionnelle en appui à la conventionnelle pour la prise en charge des malades. En particulier pour les maladies incurables. Reportage à Abidjan.

Le dossier du mois

Burkina Faso : Docteur Michel Akotionga, le médecin qui répare les organes des femmes excisées

Au Burkina Faso, la pratique de l’excision a encore la peau dure. En effet le taux d’excision des femmes dont l’âge varie entre 15 et 49 ans est de 76% et 13% pour les filles entre 0 et 14 ans. Cette pratique n’est pas sans séquelles sur la majorité d’entre elles.  Face à cette situation, le docteur Michel Akotionga, s’est donné

Le dossier du mois

Ghana L’essor de la médecine traditionnelle au

Au Ghana, tout comme dans  la plupart des pays de l’ Afrique de l’ouest, une grande de la population a recours à la médecine traditionnelle pour se faire soigner, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Conscients de l’importance que revêt ce secteur dans le système de santé des Etats africains, les chefs d’Etat africains ont décrété la décennie 2001-2010,

Le dossier du mois

Togo Santé publique: l’appel au privé

Au Togo, les difficultés liées au secteur de la santé publique ne sont pas financières, mais structurelles, a affirmé en juin 2016 le ministre de la Santé, Professeur Moustapha Mujiyawa lors de la présentation du nouveau projet dénommé «Approche Contractante» qui vise une gestion privée des centres sanitaires publics du pays.  Les autorités togolaises ont opté pour une gestion efficiente des


After Cop22 : Quelle économie verte pour l'Afrique ?

Alors que Marrakech ferme les portes de la COP22, les délégations africaines tirent le bilan de cette nouvelle étape dans la lutte contre les changements climatiques. Cette année, le principal enjeu fut encore celui du financement. Avec la promotion de nombreux dispositifs aux intérêts parfois contradictoires, comment l’Afrique défend-elle son propre modèle de croissance pour l’économie verte ? Entre agriculture, financement, innovation, énergie renouvelable et leadership panafricain, voici le dossier du mois.

Le dossier du mois

Analyse La classe moyenne, nouvel incubateur économique du continent

La classe moyenne représente le tiers de la population totale du continent africain soit 330 millions de personnes selon l’étude d’IPSOS réalisée pour la CFAO en 2015 et rendu public ce mois-ci. Comment les pouvoirs publics s’adaptent à cette nouvelle CSP ? Analyse.

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire- La classe moyenne conditionne les nouveaux produits d’assurance et de banque

Dans une étude IPSOS rendue publique en octobre 2015, le groupe CFAO fait une incursion dans la sphère de la classe moyenne africaine du Maroc, du Nigéria, du Kenya, de la Côte d’Ivoire et du Cameroun. En Côte d’Ivoire, cette frange sociale impacte l’économie des assurances et banque.

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire Les enseignes se livrent bataille sur les bords de la lagune Ebrié

Pour attirer le plus de clientèle, la lutte se fait âpre entre les grandes enseignes qui cherchent à avoir les faveurs des quelques 5 millions d’Abidjanais. La classe moyenne émergente notamment.

Le dossier du mois

Sénégal: Un phénomène urbain

A partir de l’année 2000, le Sénégal voit émerger une certaine classes d’hommes et de femmes qui voient la vie en rose. Leur dénominateur commun : transformer la corniche de Dakar à leurs convenances avec toutes les commodités nécessaires. Une nouvelle vie dorée qui contraste fortement avec le calvaire des populations de la banlieue. Une disparité aux conséquences nombreuses sur l’économie

Le dossier du mois

Interview « Plus qu’une nouvelle classe moyenne, on est face à un nouveau profil : l’Africain émergent »

Frédéric Abé, économiste au sein du Programme de renforcement des capacités, sous la tutelle de la Primature, Côte d’Ivoire.


La santé Nouveaux enjeux, nouveaux outils

Les enjeux, les innovations, les défis... Pourquoi le paludisme reste, malgré les progrès en matière de médecin, l'une des principales causes de mortalité en Afrique ?  Qu'attends appris de la dernière épidémie d'Ebola et comment éviter de nouveaux drames sanitaires ? Produire des médicaments en Afrique, est-ce toujours un rêve ? Comment expliquer le succès de la médecine chinoise et plus largement le retour à la médecine traditionnelle ? Comment les Ntic révolutionnent la santé en Afrique ? Autant de questions qui résument les enjeux en terme de santé sur le continent. Lequel affiche tout de même des progrès notables en matière de santé, dans lutte contre la mortalité infantile par exemple. Mais face à la multiplication d'établissements de soin privés, le risque n'est-il pas de voir se développer une santé à deux vitesses ? C'est le sujet de notre dossier du mois.

Le dossier du mois

Togo : Feuille de route 2010-2020, le gouvernement lance le chantier de l’éducation

«Donnez un poisson à un homme, et il aura à manger pour une journée ; apprenez à un homme à pêcher, et il aura à manger toute sa vie ». Cette maxime du chinois Lao Tseu est traduite dans les faits par les autorités togolaises à travers la politique sectorielle de l’éducation pour la période de 2010 à 2020. 

Le dossier du mois

Algérie : Troisième dans le budget national, l’éducation n’est toujours pas une priorité

Le chômage endémique des diplômés a participé à la dévalorisation et dévaluation des études et de la formation chez les jeunes qui désertent les bancs des classes à la moindre occasion.  Quid pour cette rentrée ? Etat des lieux.

Le dossier du mois

«Equilibrer les parcours professionnels »

Octave Nicoue Broohm,  ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche du Togo
Chaque année des milliers de diplômés sortent des deux universités publiques du Togo qui compte environ 56000 étudiants. Tous ces diplômés sont confrontés à la dure réalité du marché de l’emploi à cause de la problématique de l’inadéquation emploi-formation. Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche

Le dossier du mois

Sénégal A l’école de l’emploi

Le tableau que présente le Sénégal n’est pas reluisant : un système éducatif en lambeau, plus de demandes que d’offre sur le marché de l’emploi, peu de solutions… Dans un tel décor, les étudiants sont hantés par la perspective de trouver un emploi après une formation académique. Quelles sont les écoles qui insèrent le plus d’étudiants dans le monde professionnel ? Quelles

Le dossier du mois

E-learning : Le Ghana veut jouer le rôle de pionnier

Chaque année, le Ghana consacre 2 % de son produit intérieur brut (PIB) à l’éducation, alors que l’UNESCO recommande d’y consacrer 6 %. Mais pour lutter contre le chômage des jeunes, le pays fonde beaucoup d’espoirs sur l’intégration des nouvelles technologies de la communication et de l’information dans son système éducatif à la base. Ainsi, de plus en plus de projets pilotes

Le dossier du mois

Didier Acouetey directeur fondateur d’AfricSearch

« L’école ne doit pas s’arrêter aux diplômes, c’est un processus permanent qui doit s’inscrire dans la durée » 
Réformer le système éducatif et la formation sur le continent est selon Didier Acouetey, directeur et fondateur d’AfricSearch, le premier cabinet de recrutement en Afrique, primordial pour réduire le chômage des jeunes populations. Encourager le retour des cerveaux sur le continent également.

Le dossier du mois

Docteur Kodjovi Aubin THON : « Le système éducatif africain doit être réinventé et non calqué de l’Occident »

L’Afrique fait face depuis quelques années à une augmentation non-maîtrisée du nombre de chômeurs. Face à cette crise d’emploi les gouvernants font des réformes sur réformes sans jamais pouvoir contenir le mal. Où se trouvent exactement le problème ? ANA a eu un entretien avec l’expert des systèmes éducatifs, Docteur Kodjovi Aubin Thon qui essaie de proposer des pistes aux

Le dossier du mois

Dr Kouadio Nda NGuessan : « Le rêve est permis, le cauchemar n’est pas à exclure »

Cette question résonne de plus en plus fort, avec de plus en plus d’écho dans les cercles de réflexion sur le développement urbain en Afrique, dans les universités et les écoles d’urbanisme, les centres de recherche et même les centres d’études de planification des ministères, des municipalités et des autres collectivités territoriales. Cette question est aussi discutée hors du continent


Émergence des classes moyennes en Afrique : quel impact sur l'économie ? 

« Essor », « explosion », « émergence »… Les superlatifs se multiplient à mesure que le phénomène se développe. La croissance, la hausse des salaires ici et là, les progrès en matière d’IDH… L’ensemble de ces facteurs ont eu pour conséquence l’apparition d’ « une nouvelle classe moyenne » sur le continent. Cible des opérateurs économiques, dans le secteur de la grande distribution notamment, mais également de la banque et assurance, du BTP, des services plus globalement, cette catégorie socio-professionnelle, même si elle restée limitée aux zones urbaines, les grandes capitales essentiellement, dotée d’un certain pouvoir d’achat et donc d’une capacité à consommer, est en mesure de soutenir la croissance et de doper l’économie. A certaines conditions. Un écosystème adapté à ses aspirations, en matière de bonne gouvernance, d’offre de service public, de stabilité de l’emploi, etc… Autant de défis pour les gouvernements qui, contrairement au privé, n’ont pas anticipé sur le phénomène. Émergence des classes moyennes en Afrique : quel impact sur l'économie ? C’est le sujet de notre dossier du mois.
 
Le dossier du mois

Un plan d’action nationale face à la forte urbanisation des villes ghanéennes

Selon le dernier recensement de la population et de l’habitat réalisé en 2010 au Ghana, environ 50% de la population vit dans les V et cette tendance pourrait atteindre 60% à l’horizon 2030. Il en ressort aussi que 51% de la population urbaine vit dans des habitations peu décentes alors qu’elle contribue à environ 60% de la richesse du pays. Ce

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire : la SOTRA ou le transport en mode Wibus

La révolution du transport urbain est en cours et est viable en Côte d’Ivoire. Après les cars climatisés qui ont fait leur apparition en 2008 sur les routes ivoiriennes, la SOTRA, Société de transport abidjanais (public) s’est lancé dans un projet innovant, le Wibus. Il s’agit d’un système de transport urbain avec des autocars de 27 places qui circulent dans

Le dossier du mois

Dr Philipe Yavo, enseignant-chercheur : « Allier le développement urbain au développement durable »

Les villes africaines conçues sur des modèles de développement urbain datant de la période coloniale se trouvent aujourd’hui confrontées à plusieurs défis liés à la forte croissance démographique enregistrée depuis quelques années. Cette situation mène les experts africains à penser à une autre forme de développement urbain désormais ouverte, qui associe l’Etat, les collectivités locales, les milieux économiques et les

Le dossier du mois

Le secteur de l’habitat en plein essor au Togo

Depuis quelques années, c’est l’effervescence sur le marché de l’habitat social, privé comme public au Togo. La croissance continue de la démographie, conjuguée à une urbanisation soutenue, a créé d’énormes besoins dans tous les secteurs, particulièrement en termes de logement, de haut et moyen standing. Les statistiques sont formelles : elles font état d’un déficit de 300.000 logements décents dans tout

Le dossier du mois

Martin Robain : « Changer la manière d’habiter le monde est beaucoup moins stable en Afrique »

Partir des dernières technologies pour créer des smart cities, des écoquartiers en Afrique, c’est le pari fait par certains architectes qui voient à travers le continent un nouveau berceau de tous les possibles. Aujourd’hui, l’Afrique connaît de nombreuses mutations sur tous les plans et l’architecture nécessitera, certes, le déploiement de grands efforts tant sur les plans politiques, financiers, qu’industriels.
Entretien avec

Le dossier du mois

Le Ghana opte pour une diversification des activités du tourisme

La stabilité politique dont jouit le Ghana depuis l’avènement de la démocratie en fait une destination privilégiée pour les touristes. Avec une croissance d’environ 17%, le tourisme fait partie des secteurs à forte croissance avec un énorme potentiel de création de richesse et d’emplois du pays. Selon le Conseil mondial du tourisme et des voyages (WTTC), l’industrie du tourisme représentait


Education : revoir nos systèmes scolaires

La rentrée scolaire se prépare sur le continent et le constat reste le même : l'inadéquation entre les systèmes éducatifs et les besoins de nos pays. 10000 jeunes entrent chaque année sur le marché de l'emploi en Afrique. Sans emploi. Faute en premier lieu de l'inadéquation entre formation et besoins du marché. Nos systèmes scolaires forment des chômeurs ! L'heure est à la réforme. Certains gouvernements s'y sont mis. Quelle est leur feuille de route ? Qui innovent ? Comment les nouvelles technologies de l'information peuvent changer la donne. C'est le sujet de notre dossier du mois. 
 
Le dossier du mois

Antoine Guego, DG AccorHotel Services Afrique et Océan Indien : « Développer le tourisme domestique et transfrontalier sur le continent »

Malgré la menace terroriste qui plane au-dessus des pays africains la classe moyenne africaine tend à s’accroître et représente aujourd’hui, 300 millions d’habitants. Les agences de voyages et les grands groupes hôteliers dont le groupe AccorHotels, bien implanté en Afrique, proposent des destinations économiques, d’affaires… aux populations locales et transfrontalières.

Le dossier du mois

Gabon : Objectif de 100.000 touristes par an à l’horizon 2020

Le Gabon regorge de nombreuses potentialités touristiques, avec une flore et une faune très riches. Le pays a consacré plus de 80% de son territoire à la mise en place de 13 parcs nationaux où se développent, depuis quelques années, des activités d’écotourisme. La grande particularité est qu’on y retrouve des espèces animalières uniques au monde.

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire : Corsair pour une forte relance du secteur touristique

Après un arrêt de ses activités sur la plateforme aéroportuaire d’Abidjan, du 24 octobre2015 au 13 juin 2016, deux ans après le lancement de sa ligne Paris-Abidjan, Corsair entend corser sa présence dans le ciel ivoirien et jouer pleinement son rôle dans le développement du secteur du tourisme en Côte d’Ivoire.

Le dossier du mois

Angelo Djissodey, directeur de la promotion du tourisme et du secteur privé

« On a aussi besoin du secteur privé pour faire développer l’industrie du tourisme »
Le Togo a été surnommé « la suisse de l’Afrique » dans les années 80. Et ce surnom lui a permis d’attirer un nombre important de touristes. Mais le secteur a du plomb dans l’aile depuis quelques années. Face à ce constat, les autorités togolaises veulent prendre le

Le dossier du mois

Togo : Attirer environ 500.000 touristes à l’horizon 2020

Le Togo est à pied d’œuvre pour redonner vie au secteur touristique qui, au début des années 90, représentait la 3ème source de devises après les phosphates et les produits agricoles de rente (café, cacao, coton). Très récemment, pour redynamiser le secteur, l’Etat togolais a lancé une nouvelle stratégie de marketing touristique d’envergure en vue d’attirer environ 500.000 touristes à

Le dossier du mois

Le Ghana au rythme de la 4G depuis 2014

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication jouent un rôle primordial dans le développement socioéconomique des États. Soucieuses de son importance, les autorités ghanéennes n’ont pas hésité à accorder des licences d’exploitation du réseau 4G LTE (internet haut débit de la norme Long Term Evolution) à certains fournisseurs d’accès à internet. En tout, le pays compte une vingtaine


Quelle ville africaine de demain ?

La construction des villes de demain est au cœur des débats des politiques et de la société civile, notamment face aux défis démographiques, mais également socio-économiques, avec notamment l’urbanisation sauvage et les problèmes liés au foncier. Si certains pays ont déjà en tête les Smart City ou villes intelligentes, d’autres sont encore à l’étape de la gestion de l’habitat. Aujourd’hui en Afrique, politiques, opérateurs privés et société civile ont la même préoccupation : le visage idéal de la ville et de la vie de demain. Sujet auquel ANA a consacré son Dossier du mois.

Le dossier du mois

Réseau 4G : Les Togolais veulent la fluidité et rapidité de la connexion

Le marché de l’Internet au Togo est animé par quatre acteurs : Togo Telecom avec 63 610 abonnés, CAFE Informatique avec 2 964 abonnés, Togo cellulaire avec 431 869 abonnés 3G et 23 096 abonnés EDGE/GPRS et Atlantique Telecom Togo avec 381 711 abonnés EDGE/GPRS. Les deux derniers étant des opérateurs mobiles. Après la 3G, l’opérateur de la téléphonie mobile public

Le dossier du mois

La 4G pas totalement viable sur le territoire ivoirien

Le ministre ivoirien de la Poste et des technologies de l’information et de la communication (PTIC), Bruno Nabagné Koné, a annoncé le 20 mai dernier, au cours de la deuxième journée de l’entreprise numérique, que les coûts des communications vont baisser. Son assurance, l’avènement du réseau de quatrième génération ou 4G.

Le dossier du mois

Sénégal : La 4G, une révolution qui tarde à se faire

La souveraineté numérique deviendra bientôt une réalité au Sénégal avec l’arrivée imminente de la 4G. Mais pour le moment, elle tarde à voir le jour.

Le dossier du mois

Antoine Ngom, président d’OPTIC « Il y a une volonté claire de ne pas acquérir cette licence »

La 4G tarde à prendre son envol au Sénégal avec la réticence des opérateurs qui trouvent l’Eta trop gourmand. Antoine Ngom, à la tête de la structure Gsie Technology depuis plus de deux décennies, fait le point pour ANA avec sa casquette de président de l’Organisation des professionnels de la communication et de l’information.

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire : Après l’attentat, Grand-Bassam veut croire en sa relève économique

Le 13 mars dernier, la cité balnéaire de Grand-Bassam (40 km au Sud-est d’Abidjan) vit avec la Côte d’Ivoire son tout premier attentat meurtrier dont elle peine à se remettre. Passé l’émoi, les choses se remettent en place à Grand-Bassam. Le 30 avril, une course hippique en hommage a eu lieu dans un contexte économique morose au quartier France où


Quel avenir pour le tourisme en Afrique ?

L’Afrique, principale pourvoyeuse de main-d’œuvre dans les prochaines décennies est une destination privilégiée pour le tourisme d’affaires. A côté de ce tourisme d’affaires, le continent tente de développer le tourisme culturel, de masse, entre autres. Malgré la menace terroriste, les pays africains essaient d’innover pour attirer le plus de visiteurs et représenter chacun la vitrine du continent. Qui sont les champions de cette innovation enclenchée en chœur sur le continent ? Quelles sont les perspectives de développement du tourisme en Afrique ? La menace terroriste impacte-t-elle le secteur touristique ? ANA consacre son Dossier de ce mois au tourisme, grand acteur de la croissance inclusive sur le continent.

Le dossier du mois

Docteur Paul Kananura, président de l’Institut Mandela à Paris

« Le terrorisme perturbe les stratégies d’émergence économique »
Les pays africains sont fragilisés par le terrorisme à tout point de vue, aussi bien humain que vis-à-vis des ressources. Docteur Paul Kananura, président de l’Institut Mandela à Paris, revient pour ANA sur l’impact du terrorisme sur l’économie des pays d’Afrique.

Le dossier du mois

Menace terroriste : Dakar, capitale sous tension

Les attentats aux relents terroristes perpétrés à Bamako, Ouagadougou et Abidjan n’ont pas laissé insensible Dakar où les autorités ont pris les devants face à la menace terroriste dans le but d’éviter une force incidence de la menace sur l’économie déjà fragile du Sénégal.

Le dossier du mois

Sénégal : quand la menace terrorise l’économie

Le Sénégal n’est pas épargné par la menace terroriste et ce n’est plus un secret. La diffusion récente d’un message conjoint des diplomaties française et américaine, conseillant d’éviter certains marchés de Dakar, et certains lieux touristiques de la Petite Côte, a fini par ralentir une bonne partie de l’activité économique de ce pays d’Afrique de l’Ouest. ANA est allée à

Le dossier du mois

Turquie – Afrique : Des investissements sociaux et économiques

Investissements, la Turquie poursuit sa politique de « partenariat stratégique » avec l’Afrique. Aider le continent par des actions humanitaires importantes mais aussi et surtout coopérer avec les différents pays afin de développer les échanges économiques bilatéraux. La Turquie démontre de plus en plus son ambition à soutenir l’Union Africaine.


Réseau 4G

En Afrique, on traîne toujours les pieds Région la plus dynamique au monde en matière de croissance et d’impact de la téléphonie mobile, l’Afrique subsaharienne ne dispose toutefois pas des conditions optimales de connexion à internet. La 4G, 4ème génération de réseau mobile, ayant succédé à la 2G et à la 3G et qui permet une vitesse de connexion plus rapide, avec des débits accélérés allant jusqu'à 10 fois la vitesse du réseau mobile 3G+ actuel, fait son intégration difficile sur le continent. Si des pays comme la Côte d’Ivoire et autre Ghana ont effectué le passage, non sans ambages, d’autres comme le Sénégal ou encore le Togo, trainent les pieds. ANA consacre son Dossier du mois à la pénétration de cette 4ème génération de réseau mobile en Afrique.

Le dossier du mois

L’expansion de Turkish Airlines en Afrique

Depuis 2003, la Turquie déploie de grands moyens avec la présence d’ambassades, celle d’investisseurs du secteur privé, pour étendre, de manière conséquente, les vols vers de nouvelles destinations africaines. Un défi et des enjeux importants pour la Turquie, mais aussi pour l’Afrique.

Le dossier du mois

Gabon-Turquie : Une coopération économique et commerciale en pleine croissance

Le volume des échanges entre le Gabon et la Turquie est passé de 22 millions de dollars US en 2004 à 58 millions de dollars en 2014, selon des sources officielles.

Le dossier du mois

La Turquie, un acteur-clé dans l’économie du Sénégal

La Turquie renforce de plus en plus sa coopération avec le Sénégal au point de devenir un des partenaires de premier plan de ce pays d’Afrique de l’Ouest. En effet, dans divers secteurs clés de l’économie sénégalaise, les entreprises turques sont en train de jouer les grands rôles.

Le dossier du mois

Yavuz Selim : Une présence turque dans l’Education au Sénégal

La Turquie est présente au Sénégal dans le domaine du transport (voir par ailleurs) certes, mais aussi de l’éducation et de la culture. Outre la présence remarquée du groupe scolaire turc Yavuz Selim, à Dakar, Thiès, Saint-Louis, Ziguinchor et Kaolack et qui dispense un enseignement de qualité, le Sénégal a pris rendez-vous avec la culture turque avec l’organisation l’année dernière,

Le dossier du mois

Thierno Bocar Tall : «L’Afrique doit amener les plus grands pollueurs à se conscientiser»

A quelques semaines de la rencontre de Paris (COP21) qui sera consacrée aux enjeux du dérèglement climatique, les Etats africains se préparent pour impacter sur les décisions qui y seront prises. Thierno Bocar Tall, Président Directeur général de la Société Africaine des Biocarburants et des Energies Renouvelables (SABER) pense qu’il est souhaitable que le prix du carbone soit fixé par


Quand le terrorisme menace les économies africaines

La menace terroriste est présente et pressente en Afrique. De nombreux pays ont été frappés par les terroristes, faisant plusieurs dizaines de morts et des centaines de blessés. C’est le cas notamment de la Tunisie, au Nord, du Cameroun, du Tchad, tous deux au Centre, du Nigeria, du Mali, du Burkina Faso et récemment la Côte d’Ivoire à l’Ouest. Des tueries qui ont fini de décourager nombre d’Occidentaux, pour la plupart cibles de ces attaques, qui fréquentent moins le continent, destination de plus en plus déconseillée par les représentations diplomatiques. L’Afrique reçoit ainsi moins de visiteurs, touristes comme investisseurs, ce qui n’est pas sans incidence sur l’économie du continent. ANA a consacré son Dossier du mois à cette brûlante question.

Le dossier du mois

Cop21 : Le Sénégal pour un engagement contraignant

Le prochain colloque sur le climat de Paris (Cop21) est inscrit en lettre d’or dans le calendrier des états africains. Au Sénégal, toutes les dispositions ont été prises pour une participation efficace par le biais du comité préparatoire des réunions africaines sur les énergies renouvelables.

Le dossier du mois

Cop21 : La Tunisie et sa batterie de mesures

Réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 41 %, en 2030, est l’engagement pris par la Tunisie pour combattre le réchauffement climatique sur le plan mondial. La Tunisie figure parmi les premiers pays africains à avoir soumis ses engagements de contribution avant la Cop21 qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre prochains, à Paris.

Le dossier du mois

Samir Sabi : « Parler de la justice climatique »

La société civile togolaise s’organise à quelques semaines de la rencontre de Paris qui sera consacrée au changement climatique et ses conséquences. C’est dans ce contexte qu’ANA a recueilli l’avis de Samir SabiI, directeur de l’ONG Visions Solidaires, l’un des experts de la société civile togolaise qui réfléchissent sur les différents enjeux tant économiques qu’humanitaires de cette rencontre et les

Le dossier du mois

Le Togo affute ses armes avant la Cop21 avec son rapport biennal

A quelques semaines de la rencontre de Paris qui sera placée sous le thème : « Face aux changements climatiques : la route de Paris », le Togo compte élaborer son Premier rapport biennal actualisé (PRBA) en vue d’aider à la mise en place des mesures d’atténuations des effets du dérèglement climatique.

Le dossier du mois

Cop21 : Le Maroc conditionne une partie de ses efforts à l’aide internationale

Le Maroc a organisé à Rabat, les 12 et 13 octobre 2015 un forum sur les INDC en marge des réunions officielles de préparation de la Cop21. Dans la perspective de la tenue au Maroc de la Cop22, le royaume se mobilise et prend des engagements mais demande l’aide internationale.

Le dossier du mois

Plus de la moitié des jeunes Marocains exclus du marché du travail

Le niveau d’exclusion des jeunes du marché du travail est souvent minoré par la mesure du taux de chômage au Maroc. La lutte contre cette exclusion passe aujourd’hui par la croissance économique mais les moins formés restent encore à la marge.


Turquie-Afrique : Un partenariat gagnant-gagnant 

Avec des exportations vers le continent africain qui ont franchi la barre des 14 milliards de dollars en 2014, la Turquie prouve qu’elle ne compte pas jouer les seconds rôles en Afrique. Avec un accroissement accru du nombre d’investisseurs turcs en Afrique, notamment dans la construction, les infrastructures, les transports aériens, l’éducation, entre autres, la Turquie compte nouer avec l’Afrique un partenariat gagnant-gagnant. C’est justement cette coopération entre la Turquie et l’Afrique qui fait l’objet du dossier du mois.

Le dossier du mois

Alexandre Marsigny, DRH de Webhelp Maroc « Nous sommes le premier employeur privé de Rabat et Fès »

A la fin des années 90 début 2000, le mouvement des diplômés chômeurs était très actif. Il perdure encore aujourd’hui de façon hiératique car au Maroc, le risque d’être au chômage augmente avec le nombre d’années d’étude. Dans ce contexte, le secteur des call centers reste un grand pourvoyeur d’emplois pour ces jeunes diplômés, mais souffre d’un fort turn over.

Le dossier du mois

Au Sénégal, entre oisiveté et espoir de lendemains meilleurs

Sur près de 14 millions d’habitants, la population sénégalaise est constituée en majorité de jeunes. Or, la jeunesse sénégalaise est en manque criard d’emploi. Ce qui bloque son épanouissement et compromet très sérieusement son avenir.

Le dossier du mois

Emploi des jeunes : Un défi d’une Côte d’Ivoire en quête d’émergence

A la veille de l’élection présidentielle ivoirienne, Alassane Ouattara qui repart en course pour un second mandat, met en avant son bilan. Un point en particulier : 1 300 000 emplois ont été créés sous sa présidence. En priorité pour les jeunes. D’autres mesures ont été prises. La question de l’emploi des jeunes demeures, ceci-dit, le défi de la Côte d’Ivoire

Le dossier du mois

Cofina, des incubateurs

Pour créer des emplois, à destination des jeunes en premier lieu, chacun y va avec son mode… d’emploi. Cofina, spécialisé dans le financement des PME et des entrepreneurs en Afrique, « StartUp House », présenté comme le premier incubateur créé par une institution financière dans la sous-région…

Le dossier du mois

Le volontariat : Le Togo, un cas d’école pour l’Afrique

Le défi majeur de la jeunesse dans tous les pays du monde demeure le chômage. La jeunesse qui représente environ 70% de la population n’échappe pas à cette donne au Togo. Pour apporter une solution à ce phénomène, les autorités togolaises ont initié le programme national de volontariat (PROVONAT) sous forme de projet. Lancé en 2010, cet ambitieux programme sera

Le dossier du mois

Tomegah Victoire Dogbé : « Un fonds pour accompagner les jeunes Togolais »

Le chômage des jeunes demeure un casse-tête pour les autorités togolaises. Pour redonner confiance à cette frange qui représente environ 70% de la population du pays, plusieurs initiatives sont prises visant à promouvoir l’auto-emploi, dont le Fonds d’Appui pour les Initiatives économiques des Jeunes (FAIEJ) lancé en 2013. Après deux ans d’opération, comment se présente la situation de l’emploi des

Le dossier du mois

Lutte contre le chômage au Togo : 250.000 taxis-motos en 2014

Se déplacer dans certaines grandes métropoles africaines devient difficile à cause du manque de réseaux de transport public urbain. Pour pallier à ce vide dans certains pays d’Afrique de l’Ouest, un autre moyen de transport urbain a vu le jour depuis quelques années. Il s’agit des taxis-motos communément appelés « Okada » au Nigeria et au Ghana et « Zemidjan

Le dossier du mois

Emploi des jeunes : Les compétences de base en question

Confrontés à un afflux de jeunes sur le marché du travail, les pays africains s’efforcent de palier par des politiques conjoncturelles à des handicaps qui sont souvent structurels. Les systèmes éducatifs ne parviennent pas à offrir aux écoliers les compétences de base nécessaires à leur épanouissement professionnel futur. La lancinante question de l’emploi des jeunes fait l’objet du dossier de

Le dossier du mois

Le commerce bilatéral s’élève à plus de 2 milliards de dollars

La coopération sino-togolaise a le vent en poupe depuis quelques années. Ceci a permis de booster le flux des échanges commerciaux qui s’élèvent à 2 milliards de dollars américain chaque année. Shi Shaojiig, 1er conseiller de l’Ambassadeur relate sans détour les contours de cette coopération sino-togolaise gagnant-gagnant.


Cop21 : Le rendez-vous de la dernière chance sur le climat ?

Du 30 novembre au 11 décembre 2015, se tiendra la Conférence de Paris sur le Climat (COP21) où sont attendues des délégations étatiques et institutionnelles de 195 pays, afin de débattre de leur programme en matière de réchauffement climatique. Les pays doivent proposer des solutions afin de ne pas dépasser le seuil des 2 degrés en limitant l’émission de gaz à effet de serre (GES). ANA consacre son Dossier du mois à la COP21 qui apparaît comme un rendez-vous incontournable, perçu par beaucoup, comme celui de la dernière chance.

Le dossier du mois

Renforcer nos relations économiques avec l’Algérie

En 2009, les Chinois sont devenus les premiers partenaires de l’Afrique. 13,5% du commerce extérieur se faisait alors avec ce géant économique naissant contre seulement 2,7% avec le pays du soleil levant. En Algérie, ces données se vérifient notablement aussi. La Chine est le premier fournisseur commercial de ce pays du Maghreb arabe avec 7,44 milliards de dollars, sur un

Le dossier du mois

Coopération avec le Japon : Un soleil nouveau se lève au Sénégal

A coté de la Chine et de la France, un nouveau pays s’installe de plus en plus comme le principal partenaire financier et technique du Sénégal. Il s’agit du Japon qui a développé au fil des ans une coopération multiforme avec le Sénégal.

Le dossier du mois

Centre de formation technique Sénégal-Japon : A l’école de l’excellence

Non loin du centre international du commerce de Dakar, le Centre de formation professionnelle et technique (CFPT), communément appelé centre Sénégal-Japon, se pose depuis 31 années comme une école de référence d’où émergent les techniciens du futur.

Le dossier du mois

Infrastructures de transport : Le Togo se tourne vers l’Asie

Le Togo a souffert des sanctions économiques au début des années 1990 pour déficit démocratique. Ceci a eu un impact négatif sur les réseaux de transport routier et aérien du pays. Ainsi, les belles routes qui autrefois faisaient la fierté des Togolais sont devenues vétustes à cause du manque de financements. Pour remédier à cela, le Togo s’est résolument tourné,

Le dossier du mois

Coopération Togo-Asie : L’économie en pole position

Depuis quatre décennies, le Togo entretient des relations diplomatiques solides avec ses homologues asiatiques. Mais les sanctions économiques imposées par l’Union Européenne, en 1993, pour déficit démocratique vont contribuer à renforcer davantage cette coopération sud-sud. En effet, le Togo va résolument se tourner vers l’Asie pour combler le vide laissé par la rupture de la coopération économique avec l’Union Européenne.

Le dossier du mois

Google cherche à séduire les entreprises marocaines

Plusieurs représentants de Google sont venus mercredi 3 juin à Casablanca pour convaincre un parterre de chefs d’entreprises que leur internationalisation passe par le web, et donc, par Google.


Emploi des jeunes : La poudrière africaine

Confrontés à un afflux de jeunes sur le marché du travail, les pays africains s'efforcent de palier par des politiques conjoncturelles à des handicaps qui sont souvent structurels. Les systèmes éducatifs ne parviennent pas à offrir aux écoliers les compétences de base nécessaires à leur épanouissement professionnel futur. La lancinante question de l’emploi des jeunes fait l’objet du dossier de ce mois.

 

Le dossier du mois

Sénégal : Les chaînes de télé passent au numérique à marche forcée

Les médias télévisuels sénégalais doivent se conformer aux exigences du numérique d’ici au 17 juin. Une révolution qui les engage à modifier en profondeur leurs programmes quotidiens, non sans quelques difficultés…

Le dossier du mois

Algérie : L’avènement du numérique au bénéfice de l’économie nationale

A l’heure de la fibre optique, la problématique du « qui n’avance pas recule » s’applique à toutes les nations avec acuité. Pour la résoudre, l’Algérie s’échine à faire de la généralisation de cette technologie sa principale priorité.

Le dossier du mois

Sam Kodo ou le « Steve Jobs togolais »

A 23 ans, Sam Kodo, révélé au grand public togolais, en 2013, à la faveur du Forum national des jeunes entrepreneurs, a mis au point des micro-ordinateurs et de jeux vidéos low-cost. Autodidacte en robotique, le jeune homme relève, avec son entreprise Infinite Loop, le défi de la fabrication de micro-ordinateurs « made in Togo », au grand bonheur de la classe

Le dossier du mois

Gabon : Le numérique au cœur de la politique de développement de l’Etat

Le gouvernement gabonais mise sur le numérique pour le développement intégré de ses territoires.  Le lancement du projet de construction des villages numériques, en février 2015, et du projet « Train my Generation », au mois de mai, constituent la preuve irréfutable.

Le dossier du mois

Impact des élections sur l’économie

En Afrique, notamment subsaharienne, 2015-2016 est une période électorale assez mouvementée et attendue, aussi bien par les politiques que les populations, sans compter les investisseurs et autres Africains de la diaspora. Si certains pays ont tourné la page des élections sans incidents majeurs, d’autres Etats, à l’orée des élections, laissent entrevoir déjà des tensions qui pourraient avoir des incidences sur


Asie-Afrique, les contours d’un nouveau partenariat

Dans sa quête de développement, l’Afrique ouvre davantage ses portes jadis réservées à l’Europe et aux Etats-Unis. Et c’est un tout nouveau partenariat qui voit le jour entre l’Asie et l’Afrique. Outre la Chine dont la présence économique sur le continent africain n’est plus un secret, d’autres pays asiatiques se ruent de plus en plus vers l’Afrique pour nouer de nouveaux partenariats. C’est le cas notamment du Singapour, de la Malaisie, de la Corée, mais aussi et surtout du Japon, qui d’ailleurs prépare un Forum Afrique-Japon (Africa-Japan Business Investment Forum), prévu à Addis-Abeba en Ethiopie du 31 août au 2 septembre 2015. Ce nouveau partenariat entre l’Afrique et l’Asie est passé à la loupe dans notre Dossier du mois.

 

Le dossier du mois

« 266 millions d’Africains » appelées aux urnes en 2015, selon Henri-Bernard Solignac Lecomte

Jamais autant d’Africains n’ont été appelés aux urnes en aussi peu de temps. 2015 et 2016 seront des années charnières pour le continent. Henri-Bernard Solignac Lecomte, Directeur de l’unité Afrique, Europe & Moyen-Orient de l’OCDE, détaille pour ANA les enjeux économiques de ces élections.

Le dossier du mois

Période électorale au Gabon : Entre enthousiasme et crainte

Les Gabonais iront aux urnes en 2016 pour élire leur président. Les états-majors des partis sont déjà mobilisés. Les cadres du parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) sont visibles sur le terrain depuis plusieurs mois. Les leaders de l’opposition sont également mobilisés. Dans les entreprises, la fièvre monte également à un an du scrutin.

Le dossier du mois

Côte d’Ivoire : La crise ? quelle crise ?

A voir les investisseurs se bousculer au pays des éléphants, difficile d’imaginer ce que les élections présidentielles prévues en octobre 2015 pourraient avoir de déstabilisant. Le pays semble bien en ordre de marche vers le développement.

Le dossier du mois

Le franc CFA fait débat comme aux premiers jours

Serpent de mer des débats en Afrique francophone, le franc CFA, est continuellement remis en cause mais jamais abandonné. Si les raisons politiques d’une sortie de la zone sont toujours aussi fortes, les arguments économiques sont, eux, beaucoup plus contrastés.


Numériques : L'Afrique en ébullition 

Le dossier du mois

L’union monétaire sera nigériane ou ne sera pas ?

C’est entendu, le franc CFA va mourir pour donner naissance à une union monétaire en Afrique de l’Ouest réunissant anglophones et francophones. Mais quand ? La réponse est en grande partie entre les mains du mastodonte du continent, le Nigeria, mais aussi dans une volonté politique plus affirmée de la part des dirigeants de la CEDEAO.

Le dossier du mois

Lionel Zinsou : « Les opinions publiques ont un problème avec le FCFA »

Economiste franco-béninois, Lionel Zinsou, co-auteur du rapport « Un partenariat pour l’avenir : 15 propositions pour une nouvelle dynamique économique entre l’Afrique et la France », par ailleurs président de la jeune fondation franco-africaine pour la croissance, est un fervent défenseur du franc CFA. Celui qui est aussi président du fonds d’investissement PAI Partners nous explique pourquoi il porte la robe d’avocat

Le dossier du mois

Crise pétrolière : Le Gabon annonce la réduction du train de vie de l’Etat

La chute du prix du baril de pétrole a obligé le gouvernement gabonais à revoir ses notes et surtout à adopter une série de mesures dont la réduction du train de vie de l’Etat, afin de minimiser les effets pervers de la crise pétrolière.


Elections : quel impact pour nos économies ?

Le dossier du mois

Mali : Faible impact de la baisse du prix du pétrole

Le coût des hydrocarbures a connu une baisse effective dans les différentes stations au Mali. Mais pour autant, les effets de cette baisse tardent à impacter sur la vie des populations qui estiment vivre toujours les mêmes difficultés.

Le dossier du mois

Baisse des prix du pétrole : Quelles conséquences pour le Maroc ?

La baisse des cours du baril de pétrole a soulagé les finances publiques et ouvert des possibilités inattendues de réforme au Maroc. Elle risque cependant d’entraver la politique énergétique du royaume.

Le dossier du mois

« La CAN : un enjeu de marques »

Avec l’essor de l’Afrique en tant que marché de consommateurs, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) a vu son attrait grandir auprès des grandes entreprises mondiales. Les marques qui voient sur le continent un sentier de croissance gigantesque n’hésitent pas à surenchérir pour sponsoriser l’évènement. Et le bilan de la CAN 2015 en termes d’exposition semble promettre une concurrence encore


Franc CFA, un frein pour l'Afrique ?

Le dossier du mois

Gabon : La CAN 2015, un frein pour l’économie ?

Pour une bonne partie de la population de la Guinée Equatoriale, l’organisation de la coupe d’Afrique des nations (CAN) dont le coup d’envoi a été donné le 17 janvier dernier à Bata n’est pas opportune pour l’économie du pays. Ponciano Mbomio, avocat équato-guinéen, dans un entretien à l’AFP, affirme sans détour que la CAN 2015 « va générer une crise économique »

Le dossier du mois

Sénégal : Au rythme de la CAN des affaires

Formidable rendez-vous pour voir à l’œuvre toutes les meilleures équipes africaines, la Coupe d’Afrique des Nations sert également à d’autres professions qui profitent de l’aubaine pour booster leurs chiffres d’affaires de façon considérable. Seulement, si certains s’en tirent à bon compte, d’autres ne ressentent pas l’impact dans leur business.

Le dossier du mois

CAN 2015 : les supporters algériens dissuadés par la cherté

Le déplacement des supporters algériens pour la Guinée Equatoriale où se déroule la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations s’est fait sans bruit. En dehors des prérogatives de l’association du comité des supporters, le nombre a eu raison sur le reste. Ils sont en effet 4 supporters à avoir effectué un déplacement avec les verts. Et non sans

Le dossier du mois

Entretien Drafoza Gauthier Pour les morts, les victimes, pour nous… et pour vous !

Elle chimiste, lui professeur de français, Alain et Dafroza Gauthier auraient pu vivre une vie paisible à Reims si, le 7 avril, 1994, l’horreur ne les avaient frappé de plein fouet. 
En cent jours, entre 800 000 et un million de femmes, hommes et enfants sont massacrés, des Tutsi en majorité, au Rwanda. Depuis, Dafroza et son époux arpentent les collines


Chute du baril du pétrole, ça flambe ?

La chute des prix du pétrole ont un impact double : Les pays producteurs ne cachent pas leur inquiétude quant à la nécessité imminente de trouver d'autres sources de revenu pour équilibrer leur balance, d'autant que les prix de cette énergie fossile ont chuté d'au moins la moitié; alors que les Etats qui importaient l'or noir ont reçu un grand bol d'air frais, avec une nouvelle destination d'une partie des fonds jadis employés à acheter du pétrole. ANA consacre son Dossier à l'impact de la baisse des prix du pétrole sur l'économie.

Le dossier du mois

Mali : Faible impact de la baisse du prix du pétrole

Le coût des hydrocarbures a connu une baisse effective dans les différentes stations au Mali. Mais pour autant, les effets de cette baisse tardent à impacter sur la vie des populations qui estiment vivre toujours les mêmes difficultés.

Le dossier du mois

Baisse des prix du pétrole : Quelles conséquences pour le Maroc ?

La baisse des cours du baril de pétrole a soulagé les finances publiques et ouvert des possibilités inattendues de réforme au Maroc. Elle risque cependant d’entraver la politique énergétique du royaume.

Le dossier du mois

« La CAN : un enjeu de marques »

Avec l’essor de l’Afrique en tant que marché de consommateurs, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) a vu son attrait grandir auprès des grandes entreprises mondiales. Les marques qui voient sur le continent un sentier de croissance gigantesque n’hésitent pas à surenchérir pour sponsoriser l’évènement. Et le bilan de la CAN 2015 en termes d’exposition semble promettre une concurrence encore


CAN Les retombées économiques

La Coupe d'Afrique des Nations (CAN), est l'évènement sportif le plus important du continent. Pas seulement pour la passion du ballon rond... pour les enjeux économiques qu'il représente. Les business de la CAN, c'est l'object du dossier du mois.

Le dossier du mois

Gabon : La CAN 2015, un frein pour l’économie ?

Pour une bonne partie de la population de la Guinée Equatoriale, l’organisation de la coupe d’Afrique des nations (CAN) dont le coup d’envoi a été donné le 17 janvier dernier à Bata n’est pas opportune pour l’économie du pays. Ponciano Mbomio, avocat équato-guinéen, dans un entretien à l’AFP, affirme sans détour que la CAN 2015 « va générer une crise économique »

Le dossier du mois

Sénégal : Au rythme de la CAN des affaires

Formidable rendez-vous pour voir à l’œuvre toutes les meilleures équipes africaines, la Coupe d’Afrique des Nations sert également à d’autres professions qui profitent de l’aubaine pour booster leurs chiffres d’affaires de façon considérable. Seulement, si certains s’en tirent à bon compte, d’autres ne ressentent pas l’impact dans leur business.

Le dossier du mois

CAN 2015 : les supporters algériens dissuadés par la cherté

Le déplacement des supporters algériens pour la Guinée Equatoriale où se déroule la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations s’est fait sans bruit. En dehors des prérogatives de l’association du comité des supporters, le nombre a eu raison sur le reste. Ils sont en effet 4 supporters à avoir effectué un déplacement avec les verts. Et non sans

Le dossier du mois

Entretien Drafoza Gauthier Pour les morts, les victimes, pour nous… et pour vous !

Elle chimiste, lui professeur de français, Alain et Dafroza Gauthier auraient pu vivre une vie paisible à Reims si, le 7 avril, 1994, l’horreur ne les avaient frappé de plein fouet. 
En cent jours, entre 800 000 et un million de femmes, hommes et enfants sont massacrés, des Tutsi en majorité, au Rwanda. Depuis, Dafroza et son époux arpentent les collines


Rwanda... 20 ans après

Le dossier du mois

Rwanda, 20 ans après… La France en procès

Le 7 avril, le Rwanda commémorait les 20 ans du génocide des Tutsis. Une cérémonie officielle où la France n’était pas conviée. Signe des tensions qui demeurent entre les deux pays.
La France, accusé par Kigali de complicité dans les évènements qui ont conduit aux évènements d’avril 1994, refuse en outre d’extrader des personnalités françaises et rwandaises afin être jugées au