• RDC : La nouvelle destination touristique en Afrique
  • RDC : La nouvelle destination touristique en Afrique
  • RDC : La nouvelle destination touristique en Afrique

RDC : La nouvelle destination touristique en Afrique

Si la RD Congo est mondialement connue pour ses ressources minières, le pays recèle d’autres joyaux. À commencer par ses neuf parcs nationaux dont celui de la Virunga, consacré patrimoine mondial pour son exceptionnelle biodiversité et classé 19e destination touristique au monde par le New York Times. Mais également les chutes de la Lofoi, les deuxièmes plus hautes au monde. Ou encore ses grands lacs… Au total, plus de 900 sites sont en cours de revalorisation. Mais les défis sont importants pour faire de la RD Congo une destination touristique africaine. A commencer par changer l’image du pays…

 

Par Lilia Ayari

 

1951, Katharine Hepburn et Humphrey Bogart entrent dans l’histoire du cinéma avec un film, L’Odyssée de l’African Queen. Un classique tourné en décors naturels à Biondo, en République démocratique du Congo, alors Congo belge. Plus d’un demi-siècle plus tard, le site, en cours de revalorisation, a gardé toute son authenticité. À l’image des quelque 964 sites touristiques répertoriés par le ministère du Tourisme de la RD Congo. Parmi lesquels 585 sites naturels, 108 historiques, 195 socioculturels et 76 industriels. Un réservoir exceptionnel en termes de biodiversité. 

Cinq parcs nationaux classés patrimoine mondial de l’Unesco

Okapi, bonobo, gorille de montagne, gorille de plaine, paon congolais… Les neuf parcs nationaux que compte le pays, dont cinq classés au patrimoine mondial de l’Unesco, ainsi que les soixante-trois réserves et domaines naturels, abritent de nombreuses espèces endémiques. Une faune extrêmement rare et riche, une flore également. Avec des paysages d’une grande diversité, d’une grande beauté, composés de savanes, forêts profondes, montagnes, mangroves, fleuves et rivières… La RD Congo est aussi un pays de superlatif, avec les chutes de la Lofoi, ou chutes Kaloba, situées dans le parc national de Kundelungu, dans l’ex-province du Katanga. Avec 384 m de hauteur dont 347 en chute directe, les chutes de la Lofoi, sont les plus hautes d’Afrique, les deuxièmes du monde ! Autre spécificité congolaise, le Parc national des Virunga, à l’est du pays ; il est non seulement le plus ancien parc national d’Afrique mais également la zone protégée la plus diversifiée du continent d’un point de vue biologique, avec 7 800 km2 de forêts, savanes, marais… et les sommets glacés des montagnes du Rwenzori. Le Parc est le refuge d’espèces menacées d’extinction, les gorilles de montagne, l’okapi, les éléphants de forêt et de savane… Sans oublier un patrimoine culturel particulièrement riche et alimenté par les centaines d’ethnies recensées à travers le territoire national, témoignages de l’histoire du pays à travers les siècles et des populations qui l’ont traversé. Un véritable condensé de l’Afrique. Autant d’atouts qui portent le potentiel touristique de la RD Congo.

Un parc touristique revalorisé

Après avoir établi un état des lieux complet, le ministère du Tourisme a entrepris la restauration des sites touristiques nationaux. Un processus en cours, avec une ambition : inscrire la RD Congo parmi les destinations touristiques du continent, du monde plus largement ! Dans le secteur du tourisme d’affaires, Kinshasa, qui a vu son parc hôtelier s’enrichir avec l’implantation de nouveaux établissements dont le Pullman-Grand hôtel, accueille d’ores et déjà d’importantes manifestations panafricaines et internationales. Une autre niche est en voie de développement, compte tenu de la particularité du paysage touristique local : l’écotourisme. Une activité dans laquelle les populations locales sont pleinement associées. De même que les experts d’un secteur en cours de professionnalisation. De quoi participer à la diversification de l’économie nationale, encore dépendante de l’activité minière, et au-delà changer l’image d’un pays qui reste marqué par des années de guerres et conflits… mais aujourd’hui totalement engagé dans la paix et la reconstruction avec l’objectif d’atteindre l’émergence dans les décennies à venir. D’ici là, la RD Congo figurera parmi les destinations touristiques mondiales.


 

Auteur : Lilia Ayari // Photos : vues sur Kinshasa et sur la nature congolaise dont les célèbres chutes de Lofoi © DR

Vous pourriez aussi aimer

Le dossier du mois

Interview « L’économique numérique, c’est le phénomène du siècle ! »

Pour Minette Libom Li Likeng, la Ministre des Postes et Télécommunications, en charge depuis le 2 octobre 2015, « l’économie numérique est le phénomène du siècle ». Interview à Yaoundé par Dounia

Le dossier du mois

Commission Africaine de l’Audiovisuel et du Cinéma : Sommes-nous prêts?

Les Ministres de la Culture, de la Jeunesse et des Sports des États membres de l’Union Africaine ont créé, le 17 juin 2016 à Addis-Abeba en Éthiopie, la tant attendue

Le dossier du mois

L’union monétaire sera nigériane ou ne sera pas ?

C’est entendu, le franc CFA va mourir pour donner naissance à une union monétaire en Afrique de l’Ouest réunissant anglophones et francophones. Mais quand ? La réponse est en grande partie