• Transformation Digitale Les enjeux de l’Intelligence Artificielle

Transformation Digitale Les enjeux de l’Intelligence Artificielle

L’Hôtel de l’Industrie de Paris accueille les 22 et 23 novembre 2018 les Assises de la Transformation Digitale en Afrique (ATDA), le sommet des acteurs du numérique africain. Plateforme d’expertise de haut niveau, cet événement rassemble les experts des secteurs des télécoms, de l’informatique et du numérique actifs sur le continent africain et encourage le partage d’expertise entre l’Europe et l’Afrique. Cette année, les ATDA ont pour thème l’émergence de l’Intelligence Artificielle sur le continent et les opportunités qu’elle représente en termes de développement. 

« La transformation numérique est en marche en Afrique. Elle pourrait être l’une des clés pour répondre aux immenses enjeux de développement durable, et pourquoi pas accélérer la transition écologique et libérer le potentiel économique associé à ceux-ci. Véritable levier pour le bien commun, la rencontre entre IA et ODD pourrait accélérer l’atteinte des objectifs de l’agenda des NU en 2030. » Et ce sera le thème de la conférence d’ouverture des 7ème Assises de la Transformation Digitale en Afrique (ATDA), le sommet des acteurs du numérique africain. Experts des secteurs des télécoms, de l’informatique et du numérique actifs sur le continent africain se réunissent les 22 et 23 novembre pour ce RDV dont le thème cette année est l’émergence de l’Intelligence Artificielle sur le continent et les opportunités qu’elle représente en termes de développement.

Réunis autour de Mohamadou DIALLO, Président du Comité d’Organisation des ATDA, des ministres_ Mohammed BENABDELKADER, Ministre de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique du Maroc ; Léon-juste IBOMBO, Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique de la République du Congo, ; Arouna Modibo TOURE, Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication du Mali _ ; des experts Ntic _ dont Denis JACQUET, Président de l’Observatoire et de l’économie collaborative, Auteur de l’Ubérisation, un ennemi qui vous veut du bien ?_ et des responsables d’opérateurs privés opérant dans le secteur _ Atos, Axa, Wafacach, etc.

« Force  est  de  reconnaître,  même  si  nous  n’en  sommes  encore  qu’aux  prémices,  que  le  potentiel  et  les  promesses  de  l’intelligence  artificielle  donnent  matière  à  réfléchir  sur  cette  révolution  qui  se  dessine  sous  nos  yeux »

« Force  est  de  reconnaître,  même  si  nous  n’en  sommes  encore  qu’aux  prémices,  que  le  potentiel  et  les  promesses  de  l’intelligence  artificielle  donnent  matière  à  réfléchir  sur  cette  révolution  qui  se  dessine  sous  nos  yeux, observe Mohamadou DIALLO. La  première  partie  des  rencontres  de  cette  nouvelle  édition  des  Assises  de  la  Transformation  Digitale  en  Afrique  (ATDA)  portera  un  regard  sur  la  façon  dont  ces  technologies,  utilisées  à  bon  escient,  contribuent  à  atteindre  voire  dépasser  les  17  objectifs  du  millénaire  pour  le  développement  (ODD). »

« Les  risques  pour  l’Afrique  sont  nombreux.  D’abord  nous  courrons  le  risque  de  voir  sortir  de  nos  écoles  et  universités  des  compétences  obsolètes  qui  ne  satisferont  plus  les  besoins  des  entreprises  et  donc  qui  rempliront  les  bancs  du  chômage, met en garde Ibrahima  Diagne,  administrateur  de  Gaindé  2000  –  Sénégal. Ce  risque  est  d’ailleurs  déjà  consommé  car  la  révolution  digitale,  sans  même  considérer  la  composante  Intelligence  artificielle,  a  déjà  rendu  obsolète  les  modes  d’enseignements  et  les  curricula.  Sur  le  plan  économique,  la  compétitivité  de  notre  tissu  industriel  exigera  des  investissements  et  engendrera  des  pertes  d’emplois  que  seul  un  secteur  des  services  dynamique  pourra  absorber. »

Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.lesatda.com


 

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

Gabon : les femmes à l’avant-garde de la lutte contre la pauvreté

Face à la crise du marché pétrolier qui frappe le Gabon, les femmes ont choisi de se lancer dans l’entrepreneuriat pour nourrir leurs familles et pour leur épanouissement personnel. Exerçant

Actualité

Algérie « Les partenariats franco-algériens se passent généralement bien »

En Algérie, certaines entreprises françaises fournissent des solutions spécialisées dans les domaines des nouvelles technologies de l’information et de la communication à leurs partenaires locaux. PME, ETI ou grands groupes

Actualité

WorldRemit : le WhatsApp du transfert d’argent

Quand Ismail Ahmed était étudiant à Londres, il envoyait de l’argent à sa famille restée en Somalie. Il subit alors les coûts du transfert d’argent. Il fonde ainsi en 2010,