• Tunisie Les startuppeurs francophones réunis pour l’Afric’Up

Tunisie Les startuppeurs francophones réunis pour l’Afric’Up

La première édition de l’“Afric’Up : Startup Africa Summit” s’est tenue les 2 et 3 octobre 2018 à Tunis,  réunissant 112 startups africaines et internationales…

E-commerce, Mobile Payment, Fintech, Agritech & Foodtech ou encore la blockchain et ses applications… La transformation digitale du continent était abordée sous toutes ses coutures pour l’Afric’Up ou Start Up Africa Summit, dont la première édition se tenait les 2 et 3 octobre à Tunis.

Plus de 20 pays africains et plus de 1000 participants dont 250 étrangers ont participé à ce RDV destiné à promouvoir l’innovation, la créativité et les économies digitales nouvelles. Parmi lesquels 112 start-up du continent et de la scène internationale.

“Il s’agit de mettre en avant la Tunisie comme hub de talents, de savoir, d’éducation, de recherche et d’innovation à l’échelle Africaine”

Une opportunité pour les autorités tunisiennes de positionner le pays comme hub digital dans la région. “Il s’agit de mettre en avant la Tunisie comme hub de talents, de savoir, d’éducation, de recherche et d’innovation à l’échelle Africaine”, a souligné , Skander Haddar, organisateur de la manifestation.

Alors que le pays a adopté une loi sur la promotion des start-up destinée à créer un climat d’affaires favorable à la création de start-up. De même, une plateforme destinée aux jeunes promoteurs a été lancée en juin dernier (www.iot.tn).

La Tunisie compte à ce jour plus de 460 start-up, exerçant dans plusieurs activités selon les autorités nationales.

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

Economie : promotion du label Made In Gabon

Une quarantaine de jeunes entrepreneurs s’est réunie du 9 au 11 décembre à Libreville, pour trouver un nouveau souffle à l’économie du pays, et ce à travers la promotion du

Actualité

Vision 2030 : le Togo opte pour une éclosion industrielle

La contribution du secteur secondaire au Produit intérieur brut (PIB) du Togo, en 2011, était de 17,4% dont 7% par le secteur manufacturé, selon un récent rapport. En 2013, les

Actualité

Romaric Oniangue co-promoteur et administrateur de Cinebox

« Le cinéma africain connait un nouvel essor ».
 
Les crises financières, des années 70, 80 ont engendré une baisse de la fréquentation des cinémas qui a entraîné leur disparition. Aujourd’hui, avec l’émergence