• Retraite L’Afrique à l’épreuve du vieillissement démographique

Retraite L’Afrique à l’épreuve du vieillissement démographique

A l’occasion de la 107ème session de la Conférence Internationale du Travail, en marge de la 26ème session ordinaire du Conseil des Ministres de la CIPRES, FINACTU, un groupe de conseil stratégique, opérationnel et financier (corporate finance), dédié à l’Afrique. a présenté une étude complète sur « Les régimes de retraite en Afrique, à l’épreuve du vieillissement démographique ».

Fruit de ses vingt ans d’expériences sur le continent FINACTU, un groupe de conseil stratégique, opérationnel et financier (corporate finance), dédié à l’Afrique, a présenté une étude complète sur « Les régimes de retraite en Afrique, à l’épreuve du vieillissement démographique ». L’étude a été présentée à  l’occasion de la 107ème session de la Conférence Internationale du Travail, en marge de la 26ème session ordinaire du Conseil des Ministres de la CIPRES, en présence de plusieurs Ministres en charge de la protection sociale de pays membres de la zone CIPRES ainsi que la majorité des directeurs généraux des différentes caisses de la zone.

“Cette étude est le fruit de notre expérience, et elle tire les premières leçons des réformes que certains pays du continent ont initiées pour moderniser leur protection sociale”

“Cette étude est le fruit de notre expérience, et elle tire les premières leçons des réformes que certains pays du continent ont initiées pour moderniser leur protection sociale. Tout en signalant les dangers de l’immobilisme, cette étude propose de nombreuses pistes de solution et montre que la voie de la réforme est non seulement possible mais même plus facile qu’on ne le pense souvent” indique les représentants du groupe.

“Dans une réforme institutionnelle, il est question de modifier la nature ou le fonctionnement du système de protection sociale”

Mise à la disposition de l’ensemble des acteurs de la protection sociale et de l’assurance du continent africain, l’étude en arrive à la conclusion suivante : “Dans une réforme institutionnelle, il est question de modifier la nature ou le fonctionnement du système de protection sociale. Pour pouvoir offrir à toutes les populations une protection décente, trois chantiers devraient attirer l’attention des décideurs : Renforcer le niveau de protection en créant des régimes complémentaires (par capitalisation)  et en couvrant d’autres risques (assurance maladie, assurance chômage) ; d’étendre la couverture aux autres populations aux travailleurs de l’informel,aux agriculteurs, aux travailleurs indépendants; et d’intégrer le système d’information (SI) pour plus d’efficacité, moins de fraude et un pilotage en temps réel “.

Finactu en Bref

Fondé en 1999, FINACTU – composé de sociétés à Genève, Paris et Casablanca – est un groupe d’appui et de conseil dédié à l’Afrique, spécialisé dans le conseil et l’appui aux institutions privées et publiques du continent, aux gouvernements et aux bailleurs de fonds internationaux.

Plus de 100 clients dans 30 pays émergents nous ont fait confiance à ce jour, donnant à FINACTU une expérience privilégiée en matière de conseil stratégique, d’accompagnement au changement ou de conseil opérationnel, et de corporate finance, et dans de très nombreux domaines : banque, assurance et réassurance, private equity, protection sociale, politiques publiques, secteur agricole, télécom, secteur postal, etc. 


 

Pour consulter l’étude : http://www.finactu.com/geneve

 

 

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

Le Marocain Saham poursuit son expansion en Afrique

Le groupe marocain d’assurance Saham continue son expansion en Afrique. Il vient de racheter l’Egyptien ECCO Outsourcing

Actualité

ASKY : Déjà 2 millions de passagers après 5 ans d’existence

La compagnie aérienne panafricaine ASKY airlines, a annoncé, le 1 juin 2015; avoir atteint le seuil des 2 millions de passagers transportés sur ses lignes depuis le début de ses

Reportages

Cameroun Cosaco promet une révolution scientifique et technologique

Les anciens élèves du Collège Sacré-Cœur de Makak (Cosaco), établissement d’enseignement secondaire, ont tout misé pour que ce collège mette en place un programme scolaire inédit au pays.