• Culture Gabon L’ouverture, nouveau temple de l’art contemporain à Libreville
  • Culture Gabon L’ouverture, nouveau temple de l’art contemporain à Libreville
  • Culture Gabon L’ouverture, nouveau temple de l’art contemporain à Libreville

Culture Gabon L’ouverture, nouveau temple de l’art contemporain à Libreville

L’Ouverture, Art Work Gallery, un lieu d’exposition au parfum d’art africain contemporain, d’art moderne mais surtout d’art et de culture en général a ouvert ses portes à Libreville.

Par Bilqiss Menouter

Le 12 mai 2018, aux alentours de 18h30, dans le mythique quartier culturel de Louis, plus précisément dans la descente de Jeanne Ebori, à 20m de l’ancienne demeure de la famille Damas, ou a été créée l’Hymne Nationale gabonais. A quelques pas du nouvel hôpital de la mère et de l’enfant, Jeanne Ebori, tout proche de l‘incontournable ‘no stress’ night club, du Paolo et d’une des meilleures tables de Libreville ‘le Roma’ que s’inaugure l’Ouverture, Art Work Gallery, un lieu d’exposition au parfum d’art africain contemporain, d’art moderne mais surtout d’art et de culture en général.

“Le but de la galerie est de nourrir la curiosité des initiés, mais aussi de sensibiliser les profanes, en y invitant des artistes panafricains et internationaux, dans une optique de partage, de découverte et de transfert des différentes techniques d’expression de l’art”

L’initiative d’un collectif de femmes entrepreneurs qui sont plus que jamais convaincues le développement de notre pays passera par une education de qualité, mais également par l’ouverture plus que jamais nécessaire à la culture et au monde. “Le but de la galerie est de nourrir la curiosité des initiés, mais aussi de sensibiliser les profanes, en y invitant des artistes panafricains et internationaux, dans une optique de partage, de découverte et de transfert des différentes techniques d’expression de l’art, explique Annie Blondel, fondatrice de la galerie.  L’Afrique entière se dispute un écho fort pour la promotion de la culture et de l’art. Les biennales et autres événements culturels s’organisent au Maroc, Sénégal, Mali, Angola et Afrique du Sud. Le Gabon se doit de répondre à ce challenge qui est de se faire connaître et de répondre présent sur la scène artistique et culturelle autant nationale qu’internationale. La galerie l’Ouverture est l’aboutissement d’une volonté affirmée depuis plusieurs années de répondre au besoin vital de nourrir l’esprit.”

Un “impératif ” pédagogique

Un lieu d’exposition pour le Gabon, la région également. “L’Afrique Centrale doit se réunir afin d’y dénicher les talents dont la galerie pourra en faire la promotion à l’extérieur.” Un établissement qui porte également une forte notion pédagogique. “Nous n’occulterons pas l’impératif pédagogique : aider à éduquer le regard fulgurant. Notre temps est, en effet, caractérisé par le besoin quasi obsessionnel du tout voir  qui s’accompagne paradoxalement de la baisse de l’acuité du regard et, surtout, de la difficulté à percevoir ce dont l’art est capable, d’énergie transformatrice, quand vient le temps affirmatif des métamorphoses.”

En attendant, c ‘est avec Modeste TOIDET, jeune artiste africain, âgé de 31 ans, de père tchadien et de mère centrafricaine, que nous avons décidé d’inaugurer le lieu. Peintre autodidacte dès son jeune âge, la passion du dessin l’a toujours habité et cette envie de peindre lui est apparue il y a une dizaine d’années.


 

Par Bilqiss Menouter

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

« Cette application sera dans les années à venir la bourse agricole par excellence en Afrique »

Dans le souci de permettre à l’agriculture de sortir des sentiers battus au Togo et en Afrique de l’Ouest,  une plateforme numérique dénommée « E-agrobusiness » a été lancée en mai

Actualité

lgérie : Le gaz de schiste pour amorcer le choc du pétrole

Le sous-sol de l’Algérie regorge aussi d’hydrocarbures non- conventionnels. En 2009, les autorités algériennes avaient adopté un projet de loi qui favorise leur exploitation, notamment dans la région d’In Salah.

Actualité

Sénégal : Les exportations baissent de 16 milliards FCFA

Les exportations du Sénégal ont chuté de 12,8%, en janvier 2015, s’établissant à 113,2 milliards contre 129,8 milliards FCFA le mois précédent. D’où la balance commerciale déficitaire du Sénégal de