• Afrobytes 2018 : l’Afrique à la pointe des nouveaux terrains d’exploration de la Tech

Afrobytes 2018 : l’Afrique à la pointe des nouveaux terrains d’exploration de la Tech

La conférence internationale mais surtout panafricaine, a réuni à Paris les 7 et 8 juin, leaders tech africains et entrepreneurs.

Par Mérième Alaoui

Pour son édition 2018, Afrobytes a une fois de plus réussi son pari. Les différents étages et couloirs du siège du Medef à Paris, se sont transformés en espaces de networking, dans une ambiance détendue et professionnelle. Les très nombreux ateliers organisés, ont permis à de nombreux « tech leaders » venus des quatre coins d’Afrique d’échanger et de débattre. Les intitulés ont vite donné le « LA » des nouvelles tendances tech, dans lesquelles le Continent est encore à la pointe. L’intelligence artificielle, le gaming, la blockchain, la cryptocurency, les Initial Coin Offering (ICO) une nouvelle méthode de levée de fonds, la réalité virtuelle (VR)… Haweya Mohamed, co-fondatrice de l’évenement avec Ammin Youssouf, se réjouit de faire un premier bilan satisfaisant. « Nous avons eu des workshops passionnants, avec des intervenants pragmatiques et pointus. Les thèmes répondaient surtout aux problématiques des tech leaders et entrepreneurs du continent. L’énergie, l’éducation, la santé, la transportation, women tech space mais sous le prisme de la tech… ». C’est en effet ce dernier sujet qui a attiré beaucoup de monde. Les salles de conférences étaient bondées de jeunes entrepreneuses surmotivées et à l’écoute religieuse des aînées qui ont déjà fait leurs preuves. Parmi elle, Kym Andrew, responsable des relations publiques chez Wayra, a presque provoqué une standing ovation. Son parcours incroyable d’Africaine qui débarque en Angleterre sans aucune formation, devenue journaliste primée à la BBC avant de diriger son propre cabinet de conseil en communication, a attiré tous les regards.  « Mesdames, excusez-moi mais il faut arrêter de s’excuser sans cesse quand vous présenter un projet. Vous avez une bonne idée, vous avez besoin d’argent ? Foncez ! Il faut assumer de faire du business ! » conseille-t-elle sans prendre de gants.

L’investissement, toujours au cœur des préoccupations

L’investissement reste la principale problématique des tech leaders. « Les Business angels sont très peu nombreux sur le continent alors qu’ils interviennent à l’étape la plus difficile. Les tech leaders sont obligés de trouver des alternatives » commente Haweya Mohamed. Certains entrepreneurs invités à raconter leurs parcours sur scène, sont également directement interpellés. Olivier Laouchez, PDG de Trace, basé en France et en Afrique du Sud (22 chaînes musicales dans le monde, 35 radios, 60 millions d’abonnés, 200 millions d’audience), invite les jeunes entrepreneurs qui ont des idées pour développer la diffusion des musiques locales à venir le rencontrer. « Venez me voir, je suis là pour cela » lance-il derrière sa casquette.

Afrobytes reste « une place de marché qui rassemble les meilleurs profils de la tech du continent que l’on connecte avec les écosystemes business et tech occidentaux. L’objectif étant de montrer que les ecosystems tech du continent sont variés et qu’il y a en fait un vrai vivier » détaille Haweya Mohamed.  Et de prévenir : « Le continent africain est la dernière frontière du business. Les startups qui veulent changer le monde vont devoir s’y intéresser si elles veulent rester dans la compétition ». Afrobytes tente de palier à deux blocages qui perdurent du côté des investisseurs. « L’un d’eux reste encore l’image du continent » déplore la co-fondatrice. Mais surtout, le manque de cadre pour créer la collaboration. « Nous tentons de lever ces barrières, de se positionner comme une sorte d’Ambassade des tech hubs africains ». Pour cela, Afrobytes va porter le sujet sur d’autres places de business avec des prochaines dates à Londres, New York, Hong Kong.


Par Mérième Alaoui

 

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

BAD Les Assemblées 2018 marquées par l’augmentation générale du capital de la Banque

Les 53e Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement se sont achevées, le 25 mai 2018 à Busan, en Corée, dans un climat de satisfaction générale marqué, notamment, par

Actualité

Côte d’Ivoire : Les tarifs du péage HKB connus

Les tarifs du péage sur le pont Henri Konan Bédié ont été dévoilés à la population et aux automobilistes, ce mardi 23 décembre 2014, au cours d’une conférence de presse

Actualité

Tunisie : Syphax Airlines crie aux « abus » du gendarme de la bourse

L’affaire a débuté au mois d’août dernier quand le Conseil du Marché Financier (CMF) a rendu publique sa décision de soumettre les actions de la société Syphax Airlines à une