• Bénin : Pari sur le tourisme
  • Bénin : Pari sur le tourisme
  • Bénin : Pari sur le tourisme
  • Bénin : Pari sur le tourisme

Bénin : Pari sur le tourisme

Longtemps relégué au second rang malgré son potentiel, le secteur touristique béninois est promis à un avenir prometteur. La volonté politique affichée par Patrice Talon de faire de ce secteur l’une des meilleures sources de devises pour le Bénin se traduit depuis peu en actes concrets. Dans son Programme d’actions (Pag), 4 axes sont destinés au tourisme avec 7 projets phares pour promouvoir la destination Bénin. Soit au total un investissement de 621 milliards de FCFA (près d’un milliard d’euros). Une première en termes de financement dans ce secteur qui devrait occuper une place de choix dans un pays pauvre en ressources naturelles et dont la seule culture de rente reste le coton.

Par Dieudonné barnabas GANDONOU

C’est par un communiqué que la National Geographic Society, African Parks, le gouvernement du Bénin et la Wyss Foundation ont annoncé un partenariat inédit pour sécuriser et réhabiliter l’un des derniers espaces sauvages d’Afrique de l’Ouest, le parc national de la Pendjari au Bénin. Ensemble, les quatre partenaires s’engagent à consacrer d’ores et déjà plus de 23 millions de dollars pour sauvegarder le parc. L’engagement financier de la National Geographic Society qui est de 7.5 millions de dollars sur cinq ans complète en partie l’engagement de la Wyss Foundation envers African Parks et le parc national de la Pendjari. Ce partenariat vise à protéger, restaurer et revitaliser le paysage extraordinaire de la Pendjari grâce à une meilleure efficacité opérationnelle, une meilleure recherche scientifique, des technologies innovantes et le développement d’une identité forte, visuelle et engageante pour le patrimoine béninois. La National Geographic vient pour compléter les différentes approches en menant des missions d’explorations scientifiques du parc, en développant des technologies permettant de surveiller et protéger les sites du Bénin. Elle invite également les parties prenantes à développer un plan de gestion à grande échelle, en créant du contenu éducatif pour les communautés, et en produisant un contenu visuel engageant visant à encourager une protection et un soutien financier de long terme pour le parc.

Inscrire le Bénin parmi les premières destinations touristiques en Afrique

A travers la politique mise en œuvre actuellement, les autorités nationales visent à inscrire le Bénin parmi les premières destinations touristiques en Afrique. Ainsi, la gestion du complexe du parc de la Pendjari a été déléguée à Africain park network, en vue de réhabiliter et d’enrichir la périphérie de cet espace, plus grand écosystème des savanes protégées d’Afrique de l’Ouest. Le conseil des ministres du 20 septembre 2017 a également sélectionné le groupement A.G Imaginaring, pour la phase opérationnelle du développement des équipements culturels et touristiques des pôles d’Abomey-Allada-Ouidah, de Porto-Novo et de Nikki conformément au planning du Programme d’actions du gouvernement (Pag). Avec ce vaste projet, il s’agira entre autres, de la création du musée thématique d’Abomey, de la réalisation d’une arène d’expression et de sortie des vodouns non masqués, d’un musée Toussaint Louverture, dédié à la thématique de l’esclavage, de la refonte du musée historique de Ouidah dans le Fort Portugais. Il y aura aussi la reconstruction « à l’identique » du palais royal de Nikki, un projet patrimonial destiné à démontrer que les peuples de cette partie du nord bénin sont héritiers d’une grande civilisation royale et d’une richesse culturelle remarquable.


 

Par Dieudonné barnabas GANDONOU

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

Algérie-UE : 63 millions d’euros pour le développement rural

Le développement des capacités des opérateurs locaux et l’amélioration de la qualité des produits agricoles sont au menu de la coopération entre l’Algérie et l’Union Européenne. Des projets ayant pour

Actualité

Champions & SME Africa Forum : La start-up se pérennise

Pour sa troisième édition, organisée les 17 et 18 novembre à Abidjan, Champions & SME Africa Forum a réuni plus de 500 dirigeants d’entreprises du continent. Signe que le RDV

Actualité

Kwassi José Symenouh : « Le Togo est en bonne voie pour se positionner comme le hub de la sous-région »

L’Association des grandes entreprises du Togo (AGET) réunit plus de 52 importantes entreprises de divers secteurs (agro-alimentaire, industrie, services, banques, assurances, hôtellerie, transit et logistique, manutention portuaire, TP, etc.) avec