• Le FADAM : un festival pour conjuguer arts martiaux et investisseurs

Le FADAM : un festival pour conjuguer arts martiaux et investisseurs

Le premier festival des arts martiaux africains se tiendra du 2 au 8 avril prochain à Douala. Avec un objectif des plus originaux : conjuguer art martial et économie. Une évidence pour Dominique Saatenang. Ce maître en Wushu, nom donné au kung fu chinois, est aussi un homme d’affaires. Alors, quand l’idée de faire un festival pour mettre en avant cette discipline germe à son esprit, il lui semble important d’en faire également profiter le pays hôte. Le FADAM vise en effet à fédérer les nombreux pratiquants des arts martiaux sur un continent qui a longtemps donné la primeur au football. Il est aussi l’occasion à travers un évènement d’envergure international de donner une place aux investisseurs internationaux. Un terrain de jeux atypique pour les hommes d’affaires, mais qui semble convenir à certains d’entre eux…


 

 

Reportage vidéo réalisé par Myriam Sellam
Pour en savoir plus : http://www.fadam-festival.com
Crédit photo DR : Maître Dominique Saatenang, fondateur du Fadam.

Vous pourriez aussi aimer

Reportages

Kigali Une zone économique spéciale dédiée au made in Rwanda

Pays de service, le Rwanda mise sur l’industrie et les technologies pour atteindre l’émergence selon le plan articulé autour de sa vision Rwanda 2050. Première pierre à l’édifice, la Zone

Reportages

Reportage CAMEROUN : pépinière Ntic

Comme ailleurs sur le continent, les jeunes camerounais peinent à trouver un emploi à la hauteur de leurs ambitions. Les plus ingénieux, eux, ont trouvé une option : les nouvelles technologies.

Reportages

Reportage Incubateur Technopôle Sup-valor, un nid de talents

Créé par l’Ecole nationale supérieure polytechnique de l’université de Yaoundé, l’incubateur Technopôle Sup-valor, accompagne de jeunes entrepreneurs en herbe à travers de la formation, du conseil, du financement en plus