• Christian Cédric Toé Laafi Bag, des sacs pour conserver les vaccins

Christian Cédric Toé Laafi Bag, des sacs pour conserver les vaccins

Christian Cédric Toé, jeune ingénieur burkinabé de 28 ans, a développé Laafi Bag, un sac réfrigérant capable de maintenir les vaccins à la température adéquate pendant quatre jours. C’est une révolution dans le transport et la conservation des vaccins même si l’invention n’est pas encore disponible sur le marché.

Par Ibrahima Sanou, à Ouagadougou

Lorsque l’étudiant Christian Cédric Toé obtient son diplôme en génie de système industriel à l’Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso (2ème ville du pays), il ne s’imagine pas encore être l’auteur d’une invention révolutionnaire. «Comme tout bon étudiant, j’ai déposé quelques dossiers dans quelques grandes structures de la place et j’attendais chaque jour, assis  devant la cité universitaire qu’on m’appelle » se souvient-il. Cependant, le passage d’agents de vaccination devant la cité universitaire va faire germer une idée dans l’esprit de Cédric Toé. Une idée qu’il qualifiera lui-même « d’idée du siècle qui va révolutionner le transport et la conservation des vaccins » et qu’il s’empresse de partager avec l’un de ses professeurs. Mais son enthousiasme s’estompe lorsque celui-ci, bien que trouvant l’idée originale, estime qu’elle n’est pas réalisable au Burkina Faso. Cédric prend peur et décide d’abandonner le projet mais trois mois plus tard, il retrouve une certaine motivation et pour cause. « C’est lorsque j’ai vu un rapport de l’Unicef sur les enjeux du transport et de la conservation des vaccins en Afrique que je me suis dit, ce projet, il vaut le coût d’être mis en œuvre ». A partir de ce moment, le jeune homme reprend confiance, présente le projet autour de lui. Il fait face à beaucoup de sceptiques mais s’engage dans la persévérance parce que se dit-il, à force d’insister, il trouvera une porte ouverte prête à l’appuyer. Et cela fut fait en 2015, avec l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (Technopole 2IE). Cédric Toé participe à une compétition aux 2IE au cours de laquelle, il défend son projet devant un jury. Dès lors basé au sein de l’Institut à Ouagadougou, il a développé Laafi Bag, un sac réfrigérant capable de maintenir les vaccins à la température adéquate pendant quatre jours. «  Quand les vaccins ne sont plus dans les températures de conservation recommandées, ils deviennent comme des flacons d’eau. Et lorsque vous les injectez à un enfant, ils ne jouent plus leur rôle de protection » explique Christian. Pour son invention, Christian Toé a maximisé sur l’autonomie pour permettre la conservation des vaccins dans les températures recommandées.

Un projet original primé

En plus d’être frigorifique, le sac est léger afin de résoudre l’équation “poids” qui est un frein pour les agents qui souvent, transportent les vaccins à pied ou à moto. Sa startup Genuine Concept travaille avec la Direction de la Prévention par la Vaccination du Burkina Faso. L’originalité de son projet a été reconnue en octobre 2016 à Bruxelles (Belgique) où le jeune ingénieur a reçu un prix au Rebranding Africa Forum et un chèque de 10.000€ (6 559 570 FCFA). La plus-value de l’invention et son impact social sur le développement des pays africains ont été grandement salués. Cependant, à ce jour Laafi Bag n’est pas encore disponible à grande échelle. L’auteur travaille à l’améliorer. « Nous travaillons aussi sur un système de géolocalisation pour pouvoir localiser les agents et permettre de surveiller en temps réel les températures » a-t-il affirmé. Séduit par le projet, Coris Bank Burkina Faso a décidé de le financer à hauteur de 155 000€  (101 673 335 FCFA). Cependant avant d’être commercialisé sur le marché, Laafi Bag doit d’abord obtenir une homologation de l’Organisation mondiale de la Santé. Le projet est encore sous incubation chez Technopole 2IE (Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement) à Ouagadougou.

Innover, c’est voguer dans un océan inconnu

Cédric Toé et son équipe qui compose la startup Genuine Concept, comptent finaliser leur invention et la présenter officiellement dès le mois d’avril 2018. Il compte ainsi aider de nombreux agents de santé qui vaccinent des enfants vivant dans des régions reculées et difficiles d’accès en Afrique et aussi changer le destin de millions de jeunes Africains notamment en milieu rural.

Christian Cédric Toé exhorte les jeunes à persévérer dans leurs différents projets afin de trouver la meilleure solution qui s’adapte vraiment au besoin.  « Innover, c’est voguer dans un océan inconnu»…


 

Par Ibrahima Sanou, à Ouagadougou

Vous pourriez aussi aimer

Parcours

Koffi Gbondjidè Gervais Djondo, un homme de «vision et d’action»

Panafricain dans l’âme, Gervais Koffi Gbondjidè Djondo a tout gagné : un success story africain d’un entrepreneur adepte de l’afro-optimisme. Cet octogénaire togolais aux cheveux blancs est un grand bâtisseur

Parcours

Constantin Beugré, boulanger en Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, l’arrêté ministériel est tombé. Désormais, les intermédiaires du pain sont éliminés du circuit de distribution. Les boulangers se sont résolus à prendre en charge leur produit depuis

Parcours

Daker Akendengué : ” J’invite les Gabonaises à se lancer dans l’entreprenariat”

Leader politique et femme d’affaires, Daker Akendengué, la cinquantaine révolue, mère de famille, est devenue, en deux ans, un exemple de réussite dans le milieu gabonais des affaires et un