• Sénégal : la Rencontre Des Entrepreneurs en pleine ascension

Sénégal : la Rencontre Des Entrepreneurs en pleine ascension

Le Sénégal poursuit son développement économique. Si les pouvoirs publics locaux se mobilisent, la société civile est aussi pleinement engagée. Rivolala Ratsimandresy est un de ces acteurs.


 

Rudy Casbi

Toutes les idées sont bonnes pour structurer l’entrepreneuriat au Sénégal. Alors que les fonds d’investissements se multiplient en Teranga, certains acteurs de la société civile sénégalaise apportent leurs contributions. Rivolala Ratsimandresy, franco-malgache âgé de 42 ans, croit profondément aux potentiels des entrepreneurs sénégalais. Mais la perception que la population porte sur ces porteurs de projets doit changer. «Si vous dîtes que vous êtes entrepreneur au Sénégal, la population comprend alors que vous n’avez pas réussi à trouver un emploi dans un grand groupe », explique-t-il. Il poursuit : «Même les banques font difficilement confiance. Les conditions pour l’obtention d’un prêt sont souvent compliquées à remplir pour les porteurs de projets», explique Rivolala Ratsimandresy implanté au Sénégal depuis 2007.

La Rencontre Des Entrepreneurs

En réponse à cette réalité, Rivolala Ratsimandresy a crée la Rencontre Des Entrepreneurs en 2014. «Nous organisons des stages intensifs pour permettre aux entrepreneurs de maîtriser quelques notions sur l’entrepreneuriat». Durant ces sessions de formations, la Rencontre Des Entrepreneurs leur apprend  à démarcher une clientèle et à réaliser un business plan.  «Notre pouvons aussi aller beaucoup plus loin.  Nous accompagnons pendant cinq ans de jeunes porteurs de projets. Lors de leurs levées de fonds, on participe avec eux aux premiers tours de tables», détaille Rivolala Ratsimandresy. Son ambition est à la hauteur des besoins entrepreneuriaux du Sénégal. Ainsi, il espère accompagner 55 projets d’ici les cinq prochaines années.


 

Crédit photo : Rivolala Ratsimandresy crédit DR

Vous pourriez aussi aimer

Parcours

Élise Dintchen-Coucke WOMAAF un festival pour le développement de l’économie culturelle

Née à Douala, la capitale économique du Cameroun, l’ancienne journaliste de la Radiotélévision Nationale du Cameroun (CRTV), Élise Dintchen-Coucke est à l’origine du Festival des musiques du monde et des

Parcours

Dieuveil Malonga : le meneur de jeu de la cuisine africaine

Décontraction et démarche rassurante, Dieuveil Malonga sait la bonne étoile au-dessus de lui. Discret en apparence, ce chef cuisinier congolais met autant le feu en cuisine que sur nos papilles

Parcours

Aziz Yerima, profession : « Touche-A-Tout »

Au moment où l’éducation nationale végète et que la fuite des cerveaux s’accélère, certains ont choisit de résister et d’explorer les niches d’opportunités inexploitées dans leur pays. C’est le cas