• Abidjan à l’heure de la cryptomonnaie

Abidjan à l’heure de la cryptomonnaie

La Côte d’Ivoire va accueillir une formation d’un tout nouveau genre. Dans le cadre de son développement, des codeurs informatiques ivoiriens apprendront à gérer des..crypto-monnaies.

Rudy Casbi

Ce sera la première formation de ce genre dispensée en Côte d’Ivoire. Quelques jeunes ivoiriens recevront une formation dans le codage informatique. Celle-ci aura la particularité de les former aux cryptomonnaies. Fabrice Dubreuil, fondateur du fonds d’investissements Geneviève Exchange, devrait lancer cette formation en mars prochain. «Nous formerons 50 étudiants par semestre.  Ces derniers recevront une formation intensive de la part d’experts américains», nous explique Fabrice Dubreuil.  Ainsi, trois formateurs américains issus de la célèbre école  Vschool, réputée dans ce domaine s’installeront en Côte d’Ivoire à partir du mois de mars jusqu’en juin prochain. «Ce sont des formateurs expérimentés qui connaissent bien le continent. Ils ont déjà mené ce type de formations au Ghana par le passé», avance Fabrice Dubreuil, fondateur du fonds d’investissements Geneviève Exchange.

Budget : 2 millions d’euros

Cette formation sera proposée en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire. « Un budget de 2 millions d’euros sera alloué pour ces formations. On peut dire que la formation coûtera jusqu’à 14 000 euros par étudiant », estime Fabrice Dubreuil.  Ces formations intensives seront aussi l’occasion pour les apprenants d’assimiler quelques notions en matière de gestion de fonds d’investissements.  Grâce à la mise en place de cette formation, Fabrice Dubreuil espère que le fonds Geneviève Exchange en Côte d’Ivoire sera apte à déceler quelques 150 projets à financer d’ici quelques années en toute autonomie.


 

Rudy Casbi

 

 

Vous pourriez aussi aimer

Nord-Sud

La blockchain : la finance 2.0 en Afrique, est-ce possible ?

Selon le site de référence blockchain.info: 300 000 transactions financières numériques sont effectuées chaque jour dans le monde grâce à la blockchain.. Quelle est son impact sur le développement du

Nord-Sud

CEMAC : l’Union européenne cherche à convaincre

Les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) refusent d’adhérer à l’accord bilatéral Cameroun-UE, comme le proposaient Yaoundé et Bruxelles, malgré une réunion collective le 3

Nord-Sud

Wizodia : l’immobilier made in Africa

L’Afrique vit un « retour des cerveaux». Bien que très difficilement mesurable, le phénomène des ‘repats’ s’observe partout sur le continent. Souvent, cela s’accompagne par l’acquisition d’un bien immobilier.