• Transformons le Mali – un accélérateur du développement

Transformons le Mali – un accélérateur du développement

Après Invest in Mali organisé en 2017, c’est dorénavant Transformons le Mali qui souhaite reprendre le flambeau. L’objectif : montrer le potentiel du Mali en impulsant une dynamique nouvelle dans le pays. 

Rudy Casbi

Transformons le Mali, plus qu’un slogan : c’est le nom d’une plateforme créée par Mahamadou Camara. Cet ancien ministre et ex-directeur de cabinet du président malien, Ibrahim Boubacar Keita, souhaite impulser une dynamique de changement. «Nous avons crée cette plateforme en janvier. L’objectif est de permettre à chaque malien d’y déposer ses idées ou suggestions pour améliorer leur quotidien », éclaire-t-il. Transformons le Mali est d’abord un think-thank mais Mahamadou Camara veut le transformer en incubateur. «Nous sommes une centaine de personnes à œuvrer pour la réussite de notre plateforme.

Un groupe d’experts commence à nous soutenir en organisant des commissions sur plusieurs thématiques », explique-t-il. La santé, la sécurité, le développement et l’écologie seront autant de sujets sur lesquels plusieurs commissions émettront des suggestions incluant la question du financement. «Notre objectif est de remettre aux candidats à la présidentielle nos conclusions au mois de juin prochain. Ils pourront ensuite intégrer ces propositions dans leur projet présidentiel », espère-t-il. 

Transformons le Mali recherche des fonds

Transformons le Mali, dont la plateforme sera officiellement présentée publiquement à la fin du mois de février, vise haut : «A l’avenir, nous souhaitons dupliquer ce mouvement aux pays de la sous-région. Notre action dépasse en réalité les frontières du Mali sur les problématiques que nous évoquerons », dit-il , en référence au G5 Sahel dont le défi concerne également les états sahariens voisins du Mali.

Cependant, cette ambition présente un coût financier important. Selon Mamadou Camara, Transformons le Mali a enregistré des promesses de dons correspondant à 25% du budget nécessaire pour le bon déroulement des activités du think-thank. Transformons le Mali rencontrera également les Maliens partout dans le pays pour recueillir leurs suggestions. Une caravane Transformons le Mali sillonnera par ailleurs dans les prochaines semaines les routes du pays. Cette tournée les emmènera également à la rencontre des diasporas maliennes implantées à l’étranger. En attendant, la solidarité entre les membres tourne à plein régime. Le siège de Transformons le Mali est un bureau dont l’espace a été prêté par un chef d’entreprise – membre de l’association. Cependant, ce think thank espère devenir davantage autonome dans les prochaines semaines grâce à une levée de fonds qu’il effectuera auprès notamment des diasporas maliennes.


 

Rudy Casbi

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

Gabon : 5,2 millions d’euros du FED pour former les jeunes

Le fonds européen de développement (FED) vient d’accorder 5,2 millions d’euros, soit près de 3,5 milliards de francs CFA au Gabon pour la formation et l’insertion professionnelle des jeunes en

Actualité

Burkina Faso : 65 millions d’euros prêtés à la Sofitex

Wilfried Yameogo est un chef d’entreprise heureux en ce début d’année.  Son entreprise vient d’obtenir un prêt de 65 millions d’euros.

Actualité

Sénégal : visite d’état d’Emmanuel Macron

Le président français a entamé une visite d’Etat de deux jours à Dakar. Au cours de sa venue au Sénégal, le chef d’Etat français co-préside avec Macky Sall, son homologue