• Sénégal : visite d’état d’Emmanuel Macron

Sénégal : visite d’état d’Emmanuel Macron

Le président français a entamé une visite d’Etat de deux jours à Dakar. Au cours de sa venue au Sénégal, le chef d’Etat français co-préside avec Macky Sall, son homologue sénégalais, un sommet international sur l’Education.

Rudy Casbi

C’est au Sénégal que le président français conclut sa semaine.  Au programme de cette visite d’état : une audience au Palais de la République suivie d’une conférence mondiale sur l’éducation. Celle-ci a lieu au centre de conférences international Abdou Diouf situé dans le centre-ville de Dakar, la capitale sénégalaise. Cette visite se déroule alors que Dakar a interdit les rassemblements hostiles à la venue d’Emmanuel Macron, dont une qui devait avoir lieu près de l’ambassade de France.  Ces derniers jugent «néfaste » la présence française sur le continent. 

Objectif : récolter 3,1 milliards de dollars

La réception du président français par Macky Sall a été actée depuis la dernière assemblée générale des Nations unies en septembre dernier. C’est à cette occasion qu’ils ont convenu de co-présider un sommet mondial sur l’Education à Dakar. Pour l’occasion, plusieurs chefs d’Etats du continent ont fait le déplacement à l’instar de Faustin-Archange Touadéra, président de la République centrafricaine. L’objectif : trouver 3,1 milliards de dollars pour boucler le financement des activités du Partenariat mondial pour l’éducation pour la période 2018-2020. Pour l’heure, 69 pays bénéficient des actions menées par cet organisme soutenu par les Nations unies. De son côté, Julia Gillard, ancienne Première ministre australienne devenue présidente du Partenariat mondial pour l’éducation espère étendre ses activités à 20 pays supplémentaires pour les prochaines années.


 

Rudy Casbi

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

Interview « Tout ce que vous touchez au Rwanda est une opportunité »

Emmanuel Hategeka, directeur du Rwanda Development Board (RDB), pièce maîtresse du « modèle rwandais » confie en exclusivité à ANA, les clés de l’attractivité du pays qui s’affiche comme l’une des économies

Actualité

Algérie : La surface irrigable portée à 2,3 millions d’hectares

L’Algérie portera sa surface irrigable à près de 2,3 millions d’hectares, d’ici la fin du présent quinquennat. C’est ce que visent les pouvoirs publics du pays qui comptent faire du

Actualité

Exploitation minière au Sénégal : L’Etat empoche seulement 3%

Depuis la découverte de plusieurs gisements de ressources minérales, l’exploitation minière au Sénégal est devenue une activité économique majeure. Malheureusement, l’état n’y gagne pas beaucoup.