• Djibouti : place à l’entrepreneuriat social

Djibouti : place à l’entrepreneuriat social

La lutte contre le chômage est une priorité pour le continent africain. A Djibouti, l’état et la société civile se mobilise.

Rudy Casbi

Djibouti est l’un des pays africains avec la plus forte croissance. En 2018, selon le FMI : elle devrait se situer autour des 7%. Mais l’un des enjeux pour Djibouti est de s’appuyer sur cette croissance pour faire reculer le chômage. Cependant, le marché du travail local assez étriqué ne permet pas aux jeunes d’y trouver une place. L’entrepreneuriat devient ainsi un recours pour ces jeunes actifs. «Mais être entrepreneur ne s’improvise pas ! Faute d’appui dans la gestion de leur entreprise, elles finissent par mettre la clé sous la porte», a expliqué Samatar Abdi Osman. Face à ces réalités, ce dernier a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice en construisant le Centre technologique et de l’innovation pour le développement. «Pour beaucoup, la corne de l’Afrique se résume à la piraterie, au conflit somalien, aux sécheresses récurrentes, à la famine », résume-t-il. Puis il poursuit : «l’Ethiopie, par exemple, a complètement changé ! Cela fait une dizaine d’années que ce pays connaît une croissance à deux chiffres ! », s’enthousiasme-t-il en espérant que Djibouti suive la voie tracée par Addis-Abeba.

 Miser sur l’entrepreneuriat social

Afin d’accélérer l’essor des jeunes entrepreneurs de Djibouti, Samatar Abdi Osman a décidé de s’impliquer dans l’entrepreneuriat social. «Au sein de notre structure, nous accompagnons 80 porteurs de projets », détaille-t-il. Il continue : «Ils ont tous la particularité d’axer leurs activités pour l’amélioration des conditions de vie des djiboutiens», explique celui qui a fait partie de la délégation djiboutienne lors de la COP 21 à Paris. Le développement de l’action sociale par l’entrepreneuriat est une priorité pour Samatar Abdi Osman. C’est avec cet objectif en tête qu’il a organisé la semaine dédiée à l’économie sociale et solidaire, fin janvier à Djibouti. Un événement placé sous le haut patronat du ministère djiboutien de l’action sociale.


 

Crédit photo : Samatar Abdi Osman crédit DR

You might also like

News

Akinwumi Adesina : ” I am a bridge between francophones and anglophones “

In full campaign for the election for President of the African Development Bank (AfDB), scheduled for 28 May Akinwumi Adesina, 53, former Federal Minister of Agriculture and Rural Development of

News

“Three projects we finance in Togo” – Makhtar Diop, Vice President of the World Bank for Africa

Since it has reached the completion point of the Heavily Indebted Poor Countries (HIPC) Program in 2010, Togo continues to enjoy financial support from the Bretton Woods institutions, including the

News

Togo: About twenty SMEs at the India-Africa Summit

About twenty business leaders from Togo will participate, on March 9 and 10, in the 12th India-Africa Summit hosted by the Exim Bank of India in New Delhi. The businessmen