• UA : 30ème sommet – les enjeux

UA : 30ème sommet – les enjeux

Le Comité des représentants permanents a démarré les travaux préparatoires au 30ème sommet de l’Union africaine. Celui-ci se déroulera les 28 et 29 janvier à Addis-Abeba.

 

Cette réunion entre diplomates du continent sert à défricher le terrain avant l’arrivée des chefs d’états et la traditionnelle photo de famille. Les sujets économiques et politiques seront nombreux ciblant la corruption et la mise en place de cette zone de libre-échanges. La première problématique citée sera très largement évoquée durant ce sommet. L’Union africaine travaille actuellement sur la mise en place d’un «bouclier anti-corruption». Moussa Faki Mahamat ayant fait,de la lutte contre la corruption, sa priorité. «Remporter la bataille de la corruption est une voie durable pour la transformation de l’Afrique», a-t-il indiqué durant son discours. Selon l’institution panafricaine, la corruption en Afrique coûterait 50 milliards de dollars par an au continent. Plusieurs pistes sont à l’étude. Pour le président en exercice de la Commission de l’Union africaine, l’accent doit être mis particulièrement sur les flux financiers illégaux. «Une mobilisation plus effective en ce domaine nous permettra de financer notre propre développement, de faire respecter notre dignité, plutôt que de tendre la main pour des aides étrangères», a-t-il expliqué lors de son discours.

Une zone de libre-échanges

L’Afrique représente un marché estimé à plus d’un milliard de consommateurs. Longtemps énoncée comme une priorité pour le développement, la zone de libre-échanges continentale devrait être mise en place d’ici le mois de mars prochain. C’est le ministre nigérien des Affaires étrangères, Ibrahim Yacoubou, qui avait dévoilé l’information en décembre dernier. «La ZLEC est un vieux projet qui n’avait pas beaucoup évolué jusqu’ici. Mais il est possible que nous puissions réaliser ce projet qui porte les espérances des pays africains», avait-il déclaré au micro d’une télévision locale en marge du 52ème sommet des chefs d’Etats de la CEDEAO. Pour mémoire, c’est Mamadou Issoufou, le président nigérien, qui a mené l’an dernier les travaux pour d’élaboration de la ZLEC.


 

 

 crédit photo : Union africaine crédit DR

 

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

Francophonie : place à l’économie !

Place du secteur privé, question du surendettement, de l’emploi des jeunes, des femmes … et du numérique. Autant d’enjeux évoqués pour la Première journée de la francophonie économique et numérique

Actualité

Algérie-UE : 63 millions d’euros pour le développement rural

Le développement des capacités des opérateurs locaux et l’amélioration de la qualité des produits agricoles sont au menu de la coopération entre l’Algérie et l’Union Européenne. Des projets ayant pour

Actualité

La Chine promet 60 milliards de dollars à l’Afrique

Le Président chinois Xi Jinping a planté le décor pour une coopération permanente avec le continent africain avec une promesse de60 milliards de dollars d’aide. Cette annonce a été faite