• NUHANCIAM continue son déploiement sur l’Afrique

NUHANCIAM continue son déploiement sur l’Afrique

Elles dépensent en moyenne cinq fois plus que les autres clientes. Pas étonnant donc que les femmes à la peau mate ou foncée soient devenues une cible privilégiée des marques de produits de beauté. On en dénombre une trentaine dans le domaine du capillaire, et une dizaine tient le haut du panier dans la cosmétique. Parmi elles, Nuhanciam a réussi à se faire une place depuis sa création en 2010 en passant la barre du million d’euros de chiffre d’affaires. Elle résulte de la rencontre entre Muriel Berradia, acheteuse chez Carven puis Caudalie et Jocelyn Bariteau, chimiste et formulateur pour de très grandes maisons.

A eux deux, ils ont développé d’abord sous fonds propres une gamme de produits distribués en pharmacie et concept store. Ils se sont ensuite appuyés sur des actionnaires qui travaillaient chez l’Oréal pour affuter leur stratégie. Elle consiste désormais à se déployer à l’international. Pour l’heure, on la trouve déjà en Iran, au Koweït, au Pérou ou dans les Antilles. L’Afrique représente de son côté une part importante de leur marché puisqu’elle est présente en Algérie, au Maroc, au Cameroun, à Madagascar et au Sénégal et entend l’être en Côte d’Ivoire. Elle est en pourparlers avec un distributeur depuis 6 mois maintenant dans cette optique.

Comment Nuhanciam s’est distinguée ? Quelle est sa stratégie et ses ambitions ? Réponses de Muriel Berradia.


 

Par Myriam Sellam

Vous pourriez aussi aimer

Vidéo

Nous avons été très déçus par la lutte contre le réchauffement climatique !

A l’heure où la conférence de la COP 23 se poursuit à Bonn, les attentes sont grandes pour certaines entreprises africaines qui ont répondues à l’appel de l’ONU pour lutter

Vidéo

OU EN EST LE MARCHE D’ART CONTEMPORAIN AFRICAIN ?

Nouvel engouement, nouvelles foires et nouvelles ventes aux enchères  sur l’art africain contemporain… Depuis 5 ans, les événements qui lui sont consacrés fleurissent à Paris ou à Londres. En France

Reportages

Reportage Konza Technology City, la Silicon Valley kenyane

Sur un site de 2000 hectares situé à une soixante de kilomètres de Nairobi, la construction de la Technopolis est en voie d’achèvement. Entièrement dirigée par les NTICS et écologique,