• Tunisie Rencontre Macron-Essebsi à Paris : « Une convergence de vues forte »

Tunisie Rencontre Macron-Essebsi à Paris : « Une convergence de vues forte »

Le 11 décembre dernier, le président français Emmanuel Macron recevait à déjeuner son homologue tunisien, Beji Caïd Essebsi. Une échange de « travail et d’amitié » qui doit consolider les relations entre les deux pays. La Tunisie reste un pays fragilisé par la transition démocratique, mais un allié stratégique pour Paris.

 Par la rédaction

« La Tunisie a fait le choix de l’Etat de droit et de la démocratie. C’est un choix exemplaire. Ce choix oblige évidemment chaque jour ses dirigeants et au premier chef le Président ESSEBSI, mais il nous oblige aussi en tant que partenaire majeur et ami de la Tunisie. La relation que nous avons avec la Tunisie est prioritaire.» Emmanuel Macron résume par ses mots, prononcés lors de la déclaration conjointe qui a suivi sa rencontre avec son homologue tunisien, Beji Caïd Essebsi, le 11 décembre dernier, en visite « de travail et d’amitié » à Paris.

Sommet sur le climat, dossier libyen et crise des migrants, sécurité, coopération économique…

Sommet sur le climat, dossier libyen et crise des migrants, sécurité, coopération économique… Autant de sujets évoqués par les deux chefs d’Etat. « Nous avons saisi l’occasion de ce déjeuner pour passer en revue les sujets bilatéraux et régionaux d’intérêt majeur. » Des sujets sur lesquels le président français évoque « une convergence de vues forte ». Sur la crise libyenne notamment. «  Je crois pouvoir dire que sur le sujet libyen, nous avons une convergence de vues forte, une volonté d’arriver à une stabilité politique préservant l’intégrité du territoire libyen et à la restauration des équilibres et d’un Etat fort. »

Sur la question des migrants, il invite à «  relever ensemble le défi de la migration et construire la Méditerranée de demain pour y favoriser l’épanouissement d’un espace de paix et de développement pour sa jeunesse. Donc, en matière d’éducation, d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, là aussi, plusieurs projets seront mis en œuvre dans les prochaines semaines et les prochains mois. »

De même, sur la menace terroriste, qui a frappée les deux pays, il indique : « Notre volonté est de pouvoir l’intensifier avec un dialogue de haut niveau sur la lutte contre le terrorisme et son financement et la signature d’un accord cadre au début de l’année prochaine.

« Première partenaire commercial et industriel de la Tunisie, la France entend le rester »

Premier partenaire commercial et industriel de la Tunisie, la France « entend le rester » souligne Emmanuel Macron. «  Mais nous entendons surtout avoir une coopération la plus utile possible pour la Tunisie et les réformes que vous conduisez. » Dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, du tourisme, du numérique ou de l’énergie, la France, à travers l’action de l’AFD notamment, entend mener des projets de co-développement en Tunisie. Confortant ainsi son positionnement dans le pays, qui fait l’objet de l’intérêt des investisseurs Chinois, Allemands, Qataris, Turcs, etc. 

« Je veux ici saluer le courage, la ténacité du peuple tunisien »

« Nous ne pouvons être qu’admiratifs face au modèle de transition démocratique qui a été retenu et aux réformes qui sont en cours en Tunisie comme celles qui ont été annoncées l’été dernier par le Président Essebsi sur la réforme de l’héritage, rappelle Emmanuel Macron.  Je veux ici saluer le courage, la ténacité du peuple tunisien. La société civile tunisienne s’est distinguée par sa maturité, sa détermination et les responsables politiques du pays par leur esprit de responsabilité. » Soulignant le leadership de son invité, lequel a selon lui « a joué un rôle majeur dans cette transition avec un engagement en faveur de la démocratie, de la modernisation de la société et de la stabilité du pays, dans un contexte de lutte contre le terrorisme et d’instabilité régionale que je viens rapidement d’évoquer », il réitère l’engagement de la France aux côtés de la jeune démocratie tunisienne.

Inscription de la Tunisie sur la liste noire européenne des paradis fiscaux

Pour sa part, le président Essebsi, rassuré quant aux soutien de Paris dans la lutte antiterroriste que son pays mène, une des conséquences entre autre de la crise libyenne que la Tunisie, voisine, subie de plein fouet, a plaidé en faveur du retrait de la Tunisie de la liste noire européenne des paradis fiscaux votée une semaine auparavant, à l’unanimité, par les ministres européens des finances. Il a également évoqué la question palestinienne alors que son hôte recevait la veille le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. La volonté d’Israël de faire de Jérusalem sa capitale risquant de créer un nouvel embrasement dans la région. Sa visite parisienne s’est terminée par sa participation au Sommet de Paris sur le climat, One Unit Planet, vis à vis duquel le Tunisien, comme ses homologues africains, attendait des engagements clairs en matière de financement à l’encontre des pays les moins développés.


 

  Par la rédaction

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

Côte d’Ivoire : partenariat Etat-Banques pour financer les PME

Le gouvernement ivoirien a signé le 27 janvier à Abidjan, un partenariat avec l’Association des Professionnels des Banques et Etablissements Financiers de Côte d’Ivoire (APBEFCI) en vue du financement des

Actualité

Gabon-CAN 2017 : les opérateurs économiques se mobilisent

Alors que le coup d’envoi de la 31e édition de la coupe d’Afrique des nations (CAN) est attendu le 14 janvier prochain à Libreville, les opérateurs économiques du pays sont

Actualité

Rencontres Africa Tunis « Un choix politique et stratégique »

Alors que cette année, la deuxième Edition des Rencontres Africa se tiendront sur le continent dans 3 villes différentes, pour l’Afrique du Nord c’est Tunis qui a été choisi_ avec