• Côte d’Ivoire Noa Trading PME solaire
  • Côte d’Ivoire Noa Trading PME solaire
  • Côte d’Ivoire Noa Trading PME solaire
  • Côte d’Ivoire Noa Trading PME solaire

Côte d’Ivoire Noa Trading PME solaire

Depuis plus de vingt ans, Noa trading PME française, équipe administration, privés et particuliers, en ville comme en zone rurale, en équipe solaire. Un secteur aujourd’hui en plein essor dans le pays mais dans lequel Noa Trading fait figure de pionnière. Reportage.

 Par Dounia Ben Mohamed

Preuve s’il fallait le démontrer que les PME françaises sont innovantes. Noa Trading s’est lancée dans le secteur de l’énergie solaire il y a plus de vingt ans en Côte d’Ivoire, a une  époque où on ne parlait pas encore d’énergie propre. « On est sur le terrain depuis plus de vingt ans, ce n’est pas toujours facile mais on se bat ». Et on peut la croire, Jackie Bertho Andoh-Alle, gérante de la société, n’a de toute évidence pas sa langue dans sa poche. Bien connue des acteurs publics du secteur de l’énergie en Côte d’Ivoire, elle n’hésite pas à les secouer quand cela est nécessaire. Ainsi lors d’une table ronde organisée à Abidjan en octobre dernier, dans le cadre des Rencontres Africa, quand un intervenant évoque des « centrales à charbon, projets abandonnés par l’actuel Ministre de l’Energie » Jackie voit rouge. « Quand allons-nous arrêter les phases expérimentales et passer aux choses pratiques ! » exhorte-t-elle.

« On est sur le terrain depuis vingt ans donc on sait de quoi on parle»

Elle le défait déjà. « On est sur le terrain depuis vingt ans donc on sait de quoi on parle». Et, écologiste de la première heure,  c’est dans le vert qu’elle opère. « Ivoirienne de cœur et de nationalité » comme elle aime à le rappeler, après avoir travaillé dans différents secteurs économiques, en 2007, elle a opté pour les Energies renouvelables, notamment le SOLAIRE avec des installations thermiques et photovoltaïques. Cette PME a développé des installations dans l’agriculture avec les filières bananes, cacao les centres de recherches et les écoles. Installations de chauffe-eau, lampadaires, des centrales et mini-centrales solaires et toute une série d’autres installations solaires, Noa Trading a développé une expertise aujourd’hui reconnue au-delà de la Côte d’Ivoire avec des projets développés entre autres au Senegal et en Côte d’Ivoire. La société a d’ailleurs remporté des appels d’offres internationaux notamment les champs solaires des BCEAO de Bouaké et de Man et celui du PNUD au Plateau et l’installation des lampadaires solaires du Pont de la Victoire de Grand Bassam.

Un champ scolaire à Man

« Nous fournissons des systèmes solaires aussi bien en sites isolés qu’en sites connectés au réseau Cie (autoproduction pour de l’autoconsommation), explique Jackie. Pour nos systèmes nous choisissons soigneusement la qualité de nos produits- toujours aux normes et garanties européennes. NOA Trading conçoit, importe et installe des systèmes solaires, en assure l’entretien la maintenance et le SAV. » Alors que la ville de Grand-Bassam, inscrite au patrimoine culturel mondial de l’Unesco et  récemment classée ville modèle durable par l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), doit devenir la première ville solaire de Côte d’Ivoire, sur le célèbre Pont de la victoire, construit en 1928, huit poteaux solaires installés par la société Noa Trading éclairent l’ouvrage qui relie le reste de la ville au quartier colonial France, jusque-là plongé dans le noir…

Depuis, la PME travaille sur un autre projet tout aussi ambitieux, un «  beau champs solaire » à Man. Profondément écologiste, Jackie a adhéré au programme Club Abidjan Ville Durable et est par ailleurs fondateur de l’ONG Ivoire Développement Durable. Son combat. Et tout en contribuant à la promotion des ENR dans son pays d’adoption, elle participe à l’effort de formation dans le secteur. Comme bien souvent chez les PME, pas d’expatries, ses employés sont locaux et formés en interne. Le transfert de compétence se fait donc naturellement.


 

Par Dounia Ben Mohamed

You might also like

Non classé @en

Interview Hakim El Karoui : « Ce qui complique la politique de la France au Maghreb, c’est que le Maghreb n’existe pas »

La France devrait revoir sa « politique arabe » selon un rapport de l’Institut Montaigne, effectué sous la direction du franco-tunisien Hakim El Karoui. Le consultant, essayiste et ancien conseiller à Matignon

Non classé @en

Alain Taieb, PDG Mobilitas “ La France a besoin d’une approche coordonnée”

Mobilitas, avec une présence dans 54 pays en Afrique, est un véritable modèle de réussite. Une prouesse portée par une société française. Une ETI avec un «  esprit PME ».  Son

Non classé @en

Rencontres Africa Tunis « Un choix politique et stratégique »

Alors que cette année, la deuxième Edition des Rencontres Africa se tiendront sur le continent dans 3 villes différentes, pour l’Afrique du Nord c’est Tunis qui a été choisi_ avec