• Les Trophées NAW célèbrent le nouveau leadership féminin

Les Trophées NAW célèbrent le nouveau leadership féminin

Remis à l’occasion du New African Woman Forum, qui s’est tenu à Dakar les 12 et 13 avril, les trophées NAW, ou New African Woman Awards,  ont récompensé l’excellence de 12 femmes africaines dans 12 catégories. Pour Leila Ben Hassen, directrice générale du groupe IC Publications et initiatrice du Forum, l’objectif est de mieux « valoriser le leadership féminin » sur le continent.

 

Si le leadership féminin est de « tous les discours en Afrique », Leila Ben Hassen rappelle que « ce sont pourtant les femmes qui sont les premières victimes de toutes les inégalités ». Il manquait donc une véritable plateforme pour valoriser les actions de celles qui façonnent aujourd’hui l’avenir du continent, et ce dans tous les domaines, notamment politique.

« Toutes les statistiques le démontrent, les femmes incarnent le changement en Afrique. Sur la scène politique – mais également économique, sociale, culturelle, dans les médias… » Retour sur les 12 lauréates de cette seconde édition du New African Woman Forum, « le nouveau rdv annuel du leadership féminin africain. »

Politique, société, santé… des « awards » engagés 

Cette année, le prix de la Femme Africaine en Politique est revenu à Amina J. Mohammed, la nouvelle secrétaire adjointe des Nations Unies. Anciennement ministre de l’Environnement au Nigeria, la lauréate a joué un rôle clé dans les objectifs de développement durable (SDG) et dans ceux du Millénaire pour le développement (OMD). Elle succède ainsi à Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente sortante de l’Union  Africaine, qui avait dédié son prix à tous ceux « qui œuvrent  pour l’autonomisation de la femme africaine. »

En matière de société civile, le jury a aussi distingué Theresa Kachindamoto, auteure de 300 annulations de mariages d’enfants dans son village du Malawi obligeant ainsi le gouvernement à interdire cette pratique dans tout le pays. Autre domaine, la santé, avec la Dr Helena Ndume de la Namibie, une pionnière dans la  chirurgie de la cataracte, qui a réalisé plus de 35 000 opérations entièrement gratuites. Autant d’actions résolument politiques, mais le Forum s’intéresse aussi à celles qui font l’avenir.

Education, jeunesse et entreprise… des trophées pour l’avenir 

Puisqu’il s’agit de célébrer celles qui façonnent l’avenir, c’est « le Trophée Nouvelle Génération » qui a reçu le plus de nominations. Il a été gagné par  la militante des droits des filles kenyanes et conseillère jeunesse de l’ONU, Femian Vivian Onano.

Coté jeunesse, la zimbabwéenne Tsitsi Masiyiwa a  reçu le Trophée de l’éducation pour le travail de la Higherlife Foundation. Cette dernière offre des bourses aux enfants orphelins et vulnérables pour leur donner une meilleure chance dans la vie, et compte déjà grâce à son action plus de 250 000 enfants scolarisés. Enfin, dans le domaine entrepreneurial, autre gage d’un avenir économique du continent, c’est le Maroc qui est mis à l’honneur quand la femme d’affaires Salwa Idrissi Akhannouch emporte le Trophée 2017  de la Femme africaine dans l’entreprise.

Un jury pour 12 catégories 

Avec plus de 200 participants au NAWF, le jury a rendu ses verdicts dans 12 catégories clés et ce parmi 68 candidates. Elles avaient été sélectionnées à partir du 14 novembre dernier, via le lectorat du magazine. Fort de ce succès, le New African Woman Forum entend à l’avenir s’adresser à un public encore plus large, avec notamment, comme le rappelle Leila Ben Hassen, l’envie de « toucher d’avantage les femmes d’Afrique du nord et d’Afrique lusophone. »

Pour cela, le NAWF pourra compter sur ses nouvelles lauréates comme de réelles ambassadrices, qu’il s’agisse de Mode africaine (Joan Okorodudu du Nigéria, Femme africaine dans les arts et la culture) ; de Finance (Binta Touré Ndoye du Mali, Femme africaine dans la finance); de Médias (Amira Yahyaoui de Tunisie, Femme africaine dans les médias) ; d’Agriculture (Tumusiime Rhoda Peace, Femme africaine dans l’agriculture) ; ou encore de Sport  (Fatma Samoura du Sénégal, Femme africaine dans le sport).


 

Auteur : ANA // Photo : © New African Woman Forum

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

Africa 2016 La France à la reconquête du continent

« La plus grande conférence sur l’Afrique organisée en France » selon ses participants, Africa 2016, organisée à Paris les 22 et 23 septembre, a tenu ses promesses : réunir plus de

Actualité

Dette record : Sénégal Airlines vers un crash

Bientôt, les avions de la compagnie Sénégal Airlines ne voleront plus dans le ciel. En effet, la situation de la compagnie est désastreuse avec un gouffre financier de 60 milliards

Actualité

Mustapha Metaich : “Le Maroc a une faible part de marché en Afrique”

L’Association des Centraliens du Maroc de l’école d’ingénieur parisienne, a l’intention de créer, dans les semaines à venir, un Observatoire des échanges Maroc-Afrique. Dans ce cadre, ANA a pu rencontrer