• RDC : Exploitation du gaz avec le Rwanda

RDC : Exploitation du gaz avec le Rwanda

L’exploitation conjointe des ressources fossiles du Lac Kivu vient renforcer la coopération, presqu’au point mort depuis l’avènement du M23, entre les deux pays. Un projet de recherches communes sur l’exploitation sécurisée du gaz a finalement été signé, à Gisenyi le 13 mars dernier, après trois jours d’intenses travaux entre les deux délégations, congolaise et rwandaise.

 

Le projet d’exploitation commune du Lac Kivu, financé par le gouvernement hollandais à hauteur de 8 million d’euros, est enfin confirmé pour une durée d’exécution de deux ans. Depuis le M23, en référence à l’accord de paix signé le 23 mars 2009, les négociations étaient en effet à l’arrêt entre le Rwanda et la RDC. Une nouvelle page s’annonce donc pour l’exploitation des sous-sols de la région, mais surtout pour le rétablissement des relations entre les deux états.

 

Un lac à partager

La RDC partage avec le Rwanda le lac Kivu, site riche de ses ressources fossiles. Depuis plus d’un an, le Rwanda a débuté ici la production d’une dizaine de mégawats d’électricité. Il y transforme le gaz méthane, pompé à partir d’une plateforme, que le pays a installé seul à 13 Km de la rive du lac. Mais pour le Ministre rwandais des hydrocarbures, « le pays a toujours eu besoin de la coopération avec la RDC pour réduire le coup de l’exploitation tout en élevant la production et en partageant les bénéfices. » De son coté, son homologue congolais reconnait avoir perdu beaucoup de temps dans la guerre avant que son pays ne puisse se remettre au travail.

 

Un accord multipartite

Les accords reposent sur un projet financé par le gouvernement Hollandais à hauteur de 8 millions d’euros, et ce pour une durée d’exécution de deux ans. Pour le Professeur Katcho Karume,  Directeur général de l’observatoire volcanologique de Goma, si « le projet prévoit aussi, tout au long de son exécution, des  études conjointes sur l’état de lieu du lac, l’argent – lui – sera géré par le Rwanda qui devra régulièrement rendre compte de la situation à la RDC. » De son côté, la délégation congolaise, à son tour, devra lancer un appel d’offre pour monter une plateforme pour l’exploitation du gaz méthane. C’est donc par un partenariat public-privé et grâce au soutien financier des Pays-Bas que la coopération entre les deux pays peut reprendre.

 

Une coopération à renforcer

Tendues depuis bientôt 8 ans après l’avènement du M23, les relations entre la RDC et le Rwanda se renforcent progressivement. Aujourd’hui, grâce au projet d’exploitation conjointe des ressources fossiles du Lac Kivu. Cependant, la confiance reste encore timide, tant la RDC, menacée par une rébellion dans sa partie Est, voyait ces dernières années d’un mauvais œil son voisin le Rwanda, accusé, à tort ou à raison, d’être un soutien aux rebelles. Pour autant, les deux ministres en charge du projet ont confirmé, d’après leurs proches respectifs, une volonté de rapprochement depuis le début d’année 2016, qui ouvrira peut-être à de nouvelles coopérations.


 Auteur : KANIKI Eliel // Photo : Vue du Lac Kivu – © DR

Vous pourriez aussi aimer

Actualité

La Chine promet 60 milliards de dollars à l’Afrique

Le Président chinois Xi Jinping a planté le décor pour une coopération permanente avec le continent africain avec une promesse de60 milliards de dollars d’aide. Cette annonce a été faite

Actualité

HUB La Tunisie défend sa place à Casablanca

Après avoir perdu son positionnement de plateforme privilégiée des investissements européens, pour cause de crises, au profit du Maroc, la Tunisie est venue reconquérir son titre… à Casablanca !

Actualité

Retour du Maroc dans l’UA : « une bataille de gagnée mais non la guerre »

Interview de Hicham Rahil, membre du Conseil national du Mouvement populaire, et responsable des affaires diplomatiques de  Centre Maghrébin des études stratégiques et sécuritaires.